top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Torture mortelle en Syrie : Arrestations massives et décès sous la torture persistants

Selon l'OSDH, depuis le début de l'année 2023, environ 13 personnes ont perdu la vie en Syrie tandis qu'un millier d'individus ont été arrêtés.

Douze ans après le début de la crise en Syrie, le régime continue de perpétrer des actes de torture mortelle à l'encontre des détenus et de procéder à des arrestations massives de civils, selon le dernier rapport de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) publié le dimanche 14 mai. Depuis le début de l'année 2023, près d'un millier de civils ont été appréhendés par les services de sécurité syriens, indique l'OSDH. Rien qu'au mois d'avril, 830 personnes ont été arrêtées dans diverses régions du pays pour des accusations de désertion, de contacts avec des entités étrangères ou de cybercriminalité.


L'ONG, dont le siège est basé au Royaume-Uni, a également signalé que 300 ressortissants syriens expulsés par les autorités libanaises ont été arrêtés dès leur arrivée en Syrie. Au cours des quatre premiers mois de l'année, l'OSDH a enregistré le décès de 13 détenus sous la torture dans les prisons du gouvernement syrien. L'OSDH rappelle que depuis le début de la crise en 2011, près d'un million de Syriens, dont plus de 155 000 femmes, ont été emprisonnés par le régime, sur une population totale de 25 millions de personnes. Actuellement, environ 140 000 individus, dont près de 30 000 femmes, restent détenus ou sont portés disparus.


Grâce à son vaste réseau d'informateurs en Syrie, l'Observatoire a répertorié plus de 105 000 décès dus à la torture au cours de cette période. L'organisation affirme posséder une liste contenant les noms de 50 000 victimes, dont 350 mineurs ayant péri à la suite de mauvais traitements qui leur ont été infligés.

2 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page