top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Tragédie à Mahamasina: rencontre émouvante entre le président et les familles des victimes


Deux semaines après la tragédie qui a secoué le Stade Barea Mahamasina lors de la cérémonie d'ouverture des 11es Jeux des Îles de l'Océan Indien, une rencontre solennelle a eu lieu. Le président Andry Rajoelina et son épouse Mialy ont reçu les familles endeuillées au Palais d'État d'Iavoloha. Le drame avait entraîné la mort de 12 personnes et laissé 80 autres blessées, certaines gravement. Ce face-à-face poignant a permis aux victimes de partager leur expérience, mais aussi au couple présidentiel de présenter leurs condoléances et d'exprimer leur soutien.


Compassion présidentielle

Pour les familles en deuil et les survivants, cette rencontre était bien plus qu'une formalité. Elle a représenté un moment d'empathie et de compassion, venant du plus haut échelon de l'État. Les condoléances du président et de la première dame étaient attendues, mais leur soutien moral et leur encouragement à ces familles pendant cette période difficile ont été particulièrement appréciés.


Révélations inattendues

Durant l'échange, certains rescapés ont fait des révélations alarmantes. Ils ont affirmé que des individus dans la foule auraient délibérément poussé les gens par derrière, ce qui aurait provoqué les chutes mortelles. Ces allégations ajoutent une nouvelle dimension à cette tragédie, évoquant la possibilité d'une action délibérée plutôt que d'un simple accident.


Enquête en cours

Bien que les résultats de l'enquête menée par les forces de l'ordre ne soient pas encore publics, ces témoignages pourraient avoir une incidence sur l'orientation des investigations. La question de la responsabilité se pose avec encore plus d'acuité, et l'on attend de l'État des réponses claires et transparentes.


Soins aux blessés

Il est à noter que plusieurs des blessés graves de cette catastrophe sont toujours hospitalisés et reçoivent des soins médicaux à l'hôpital HJRA. Le gouvernement semble avoir pris des mesures pour s'assurer que les victimes reçoivent les soins nécessaires, mais la durée de leur rétablissement reste incertaine.


Vers l'avenir

Cette rencontre entre le couple présidentiel et les familles des victimes est un pas en avant, mais elle ne marque pas la fin du processus de guérison ni la clôture de cette affaire. Tandis que les familles cherchent à faire leur deuil, le pays tout entier attend les résultats de l'enquête avec impatience et espère que des mesures seront prises pour éviter qu'une telle tragédie ne se reproduise.


La tragédie du stade Mahamasina reste donc gravée dans les mémoires, et les attentes envers les autorités sont grandes. Les prochains jours seront cruciaux pour éclaircir les zones d'ombre de cette affaire et pour commencer le long chemin vers la justice et la réconciliation.

bottom of page