top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Tristesse dans le monde du football : adieu à Dominique Rakotonandrasana


La communauté footballistique de Madagascar est en deuil après le décès de Dominique Rakotonandrasana, un gardien de but légendaire surnommé "Gôlibe Malagasy". À 53 ans, celui qui a été un phare pour l'équipe nationale et son club emblématique du Stade Olympique de l'Emyrne est décédé, laissant derrière lui un héritage indélébile dans le cœur des passionnés du sport.


Un gardien parmi les étoiles

Dominique Rakotonandrasana s'est éteint après une lutte contre la maladie, laissant un vide immense dans le paysage sportif malgache. Sa disparition survient alors que son club n'a pas encore surmonté la perte de son entraîneur, Zakabe Ratsarazaka Ratsimandresy, soulignant une période sombre pour les fans et les joueurs de football.


Un parcours sportif remarquable

Natif de Fort-Dauphin, Rakotonandrasana était un athlète polyvalent, ayant touché au volley-ball et au basketball avant de se consacrer pleinement au football. Son talent indéniable l'a mené à garder les buts de l'équipe nationale de 1989 à 2015, marquant les esprits avec un but mémorable depuis la ligne médiane. Sa carrière l'a vu défendre les couleurs de plusieurs clubs, notamment le BTM FC, Domoina Soavina Atsimondrano et, en point d'orgue, le Stade Olympique de l'Emyrne.


Une perte pour ses proches et coéquipiers

La disparition de Rakotonandrasana est une épreuve particulièrement douloureuse pour ses coéquipiers, dont Mamisoa Razafindrakoto, capitaine et ami proche. Les deux hommes partageaient non seulement le terrain mais aussi leur profession de douaniers. Tandis que Mamisoa poursuivait sa passion en devenant entraîneur, Dominique avait choisi de s'éloigner légèrement du terrain, savourant le football depuis les tribunes ou en participant à des matches inter-entreprises.


Hommage à un homme de passion

Dominique Rakotonandrasana était apprécié pour sa personnalité chaleureuse et son amour du football. Sa transition du poste de gardien à attaquant dans les matchs amicaux témoignait de son désir inébranlable de prendre plaisir au jeu. Son absence sera ressentie par tous ceux qui l'ont connu et admiré, laissant un souvenir de ses contributions significatives au football malgache.


La perte de Dominique Rakotonandrasana est une dure réalité pour ceux qui ont été touchés par sa présence tant sur le terrain qu'en dehors. La rédaction de Midi Madagasikara exprime ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches, et à toute la communauté footballistique. En ces moments de deuil, le souvenir de "Gôlibe Malagasy" reste vivant, inspirant les générations futures par l'esprit et la passion qu'il a incarnés.

10 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page