top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Troisième mobilisation massive pour la réforme des retraites en France.

Les syndicats espèrent faire entendre leur voix devant l'Assemblée nationale ce mardi 7 février.


Des manifestations contre la réforme des retraites ont eu lieu dans plusieurs villes françaises, notamment à Paris, le 7 février 2023. Les principaux syndicats français (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires, FSU) se sont unis pour maintenir la pression sur les députés qui ont commencé les débats à l'Assemblée nationale sur le report de l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans. Les syndicats espèrent une troisième journée de mobilisation massive.


Les manifestants comptent faire entendre leur voix jusqu'à l'Assemblée nationale. Des militants de l'association Attac France et du mouvement féministe Les Rosies ont mené une action sur la place du Palais Bourbon pour dénoncer la réforme comme étant illégitime, injuste et injustifiée. Huit personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre.


Des grèves ont également eu lieu dans les secteurs clés des transports, tels que les trains et les métros, qui restent fortement perturbés. Selon le syndicat Sud-Rail, cité par BFM TV, le taux de grève des cheminots était de 35% à la mi-journée, avec un pic à 50% chez les conducteurs de train. À la direction TotalEnergies, plus de la moitié des salariés (56%) étaient en grève, tandis qu'EDF enregistrait un taux de grève de 30,3%.


Malgré cela, la mobilisation pourrait cependant perdre de son impact, notamment dans le secteur des transports. Les députés auront à surveiller les manifestations alors qu'ils continuent d'examiner le texte de la réforme. Les syndicats continueront à mettre la pression sur l'exécutif pour faire annuler la réforme.

5 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page