top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Un changement de cap environnemental dans l'Union européenne : un recul surprenant


Le rejet inattendu par le Parlement européen du règlement européen sur les pesticides (SUR) et le détricotage progressif des politiques environnementales marquent un tournant majeur pour l'Union européenne. Cela signifie probablement la fin d'une période qui, pendant trois décennies, avait été caractérisée par une progression constante dans la préservation de l'environnement et de la santé.


Historique d'engagement environnemental

L'UE avait longtemps été associée à une amélioration continue de la préservation de l'environnement et de la santé publique. Au fil des années, elle avait établi des normes communautaires et introduit des instruments de protection de la nature et de la santé publique dans les législations nationales. Malgré les critiques sur la lenteur et les incohérences, l'UE avait généralement suivi les directives de la recherche scientifique et de l'intérêt général.


Changement de paradigme

Cependant, cette tendance semble avoir pris fin. Les récents événements, tels que le rejet du règlement sur la restauration de la nature, le report des réformes réglementaires sur les produits chimiques et la réautorisation du glyphosate pour une décennie, indiquent un changement de cap significatif. Ces événements surviennent alors que la législature devait être marquée par le Green Deal, initialement présenté comme le pivot de l'action environnementale sous la présidence d'Ursula von der Leyen en 2019.


Nouveaux facteurs en jeu

Des changements internes au sein de la Commission européenne, une opposition accrue de la part des États membres et une influence grandissante des droites extrêmes au Parlement semblent avoir modifié la dynamique politique. Cette conjonction d'événements a conduit à un recul sans précédent sur les questions environnementales, marquant ainsi un changement radical par rapport à l'engagement antérieur de l'UE.


Un revirement décevant

Le renversement des politiques environnementales au sein de l'UE constitue un revirement décevant. L'UE, autrefois considérée comme un leader dans la protection de l'environnement, se trouve désormais à un point de rupture où les priorités politiques semblent s'être déplacées, suscitant des inquiétudes quant à l'avenir des initiatives environnementales au sein de l'Union européenne.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page