top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Un chinois marié à un français condamné à onze ans de prison près de Pékin


Wu Xianle, âgé de 57 ans, qui avait autrefois une position élevée au sein du Parti communiste chinois (PCC), se retrouve actuellement sous le coup d'une condamnation à onze ans de détention, sans que le motif précis de cette sentence ne soit clair. Malgré les supplications de sa famille, l'avocat commis d'office chargé de sa défense lors d'un procès à huis clos a déclaré que les détails étaient classés secret d’État, et donc non divulguables.


Un mystère entourant les raisons de sa détention

La condamnation de Wu Xianle demeure enveloppée de mystère, typique des politiques de purges et de rétributions entre factions observées sous la direction autocratique du président Xi Jinping. Les bouleversements politiques au sein du Parti communiste chinois ont fait plonger plusieurs membres du parti dans le cauchemar du système carcéral chinois. Wu Xianle, qui faisait partie de l'équipe de l'ancien président Hu Jintao, notamment pour la rédaction de certains de ses discours, pourrait être victime de la disgrâce actuelle du fait de ses anciennes fonctions.


Les répercussions du règne de Xi Jinping

Depuis son accession à la présidence en 2013, Xi Jinping a systématiquement évincé un certain nombre d'associés, de collaborateurs et de ministres de son prédécesseur, Hu Jintao. Les liens de Wu Xianle avec l'ancienne équipe de Hu Jintao pourraient avoir contribué à sa chute actuelle, reflétant la continuité des purges au sein du parti sous le règne de Xi Jinping. Cette tendance s'est également illustrée lors du dernier congrès du Parti communiste, où même Hu Jintao lui-même a été empêché d'assister à la cérémonie de clôture, témoignant ainsi de l'éradication des anciens cadres politiques.

33 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page