top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Une détente perceptible entre la France et le Maroc


Après une période de tensions persistantes, les relations entre la France et le Maroc semblent se réchauffer, marquant ainsi la fin d'une phase de froid diplomatique. Un revirement diplomatique

Le choix récent de Samira Sitail comme ambassadrice du Maroc à Paris, approuvé par le roi du Maroc en octobre, s'inscrit dans cette volonté de redynamiser les relations bilatérales. Bien que sa prise de fonction soit en attente, cette nomination symbolise un nouveau chapitre après une période sans représentation diplomatique depuis le début de l'année.

Un renouveau des échanges Parallèlement à cette normalisation, les échanges diplomatiques se multiplient entre les deux pays. L'accréditation de l'ambassadeur de France à Rabat, Christophe Lecourtier, après presqu'un an d'attente, ainsi que les rencontres entre responsables français et marocains témoignent d'une volonté mutuelle de renouer le dialogue. En octobre, le ministre français de l'économie, Bruno Le Maire, s'est entretenu avec ses homologues marocains à Marrakech, tandis que le directeur général de l'Agence française de développement a été reçu par le ministre marocain des affaires étrangères, signalant un rapprochement dans les discussions bilatérales.

Cette dynamique de reprise des contacts diplomatiques laisse entrevoir une période de détente et de normalisation des relations entre la France et le Maroc, marquant ainsi la fin d'une période de gel diplomatique.

bottom of page