top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Une journaliste haïtienne lance un cri de désespoir face à l'insécurité : #JeVaisMourirBientôt

La journaliste Cyndie Régis a lancé le hashtag #JeVaisMourirBientôt sur sa page Facebook lundi matin pour exprimer son désespoir face à l'insécurité grandissante à Port-au-Prince, et cette initiative commence à se propager sur les réseaux sociaux.


La journaliste Cyndie Régis a publié une photo sur plusieurs réseaux sociaux où elle brandit une pancarte portant le message « Je vis en Haïti, #JeVaisMourirBientôt » pour exprimer son désespoir face à l'insécurité grandissante à Port-au-Prince. Les bandits armés sont de plus en plus violents, tuant, incendiant et kidnappant sous le regard passif des autorités. Selon Régis, la situation est intenable, le stress est omniprésent et il n'y a pas de loisirs pour se détendre. Même l'éducation est attribuée car les écoles sont fermées.


La jeune femme a crié pour exprimer son désir de ne pas quitter son pays, contrairement à des milliers d'autres Haïtiens. Elle a étudié en Haïti et veut créer quelque chose pour son pays. Elle espère que son appel sera entendu par les autorités pour que la vie puisse reprendre dans la capitale haïtienne, où les affrontements entre gangs ont fait de nombreuses victimes au cours des deux premières semaines de mars. Les tireurs embusqués ont tiré au hasard sur des personnes chez elles ou dans la rue.

3 vues0 commentaire

Komentar


bottom of page