top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Une ville sud-africaine est en proie à la colère et à l'épidémie de choléra

L'épidémie de choléra et le manque de soins font des ravages dans une ville sud-africaine.

Dans un quartier déshérité près de Pretoria, une famille endeuillée se rassemble dans un jardin pour pleurer la perte d'un proche parmi les 15 victimes de l'épidémie de choléra qui sévit dans le pays. La tragédie s'accompagne de l'amertume du manque de soins, alors que l'Afrique du Sud enregistre son premier décès lié à la maladie en février. Les Nations unies déclarent que le Mozambique et le Malawi voisins sont les pays les plus gravement touchés par ce fléau, qui connaît une recrudescence sur le continent depuis 2021, mettant un milliard de personnes dans 43 pays à risque.


Kagiso Sadiki, âgé de 37 ans et résidant à Hammanskraal, à environ 50 km au nord de la capitale, partage son histoire. Depuis aussi loin qu'il se souvienne, il évite de boire l'eau du robinet qui n'est pas potable. Alors qu'il veille son cousin décédé, il dénonce avec véhémence le fait que tout le monde devrait avoir accès à de l'eau propre. Il décrit le flot marron qui coule habituellement des robinets de la région. Assis sous un citronnier, visiblement bouleversé, il exprime l'espoir que la mort de son cousin ne soit pas vaine.


Kagiso Sadiki relate les terribles souffrances qu'a endurées son cousin, avec des diarrhées et des vomissements incessants. Son état s'est rapidement détérioré, au point qu'il n'avait plus la force de marcher, de se laver ou même de dormir. Il a succombé en une semaine, victime de cette maladie dévastatrice.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page