top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Université d'Antananarivo : manifestation des étudiants pour la reprise des cours


Après près de cinq mois d'interruption complète des cours dans certains départements de l'université d'Antananarivo, suite au mouvement de grève des enseignants chercheurs du SECES, les étudiants se retrouvent dans une situation préoccupante. Hier, principalement les étudiants de la faculté des Sciences, parmi les plus affectés, ont manifesté sur le campus pour réclamer la reprise des cours. Ils expriment la nécessité de conclure les activités pédagogiques suspendues depuis plus de quatre mois, alors que d'autres départements ont déjà pu terminer leur année académique.


Manifestation étudiante et revendications

Les étudiants se sont rassemblés sur l'esplanade, descendant ensuite dans la rue en brandissant des banderoles, allumant des feux et bloquant l'accès au campus avant de retourner à l'intérieur de l'université. Leur manifestation pacifique visait à attirer l'attention sur leur situation précaire, réclamant la reprise des cours pour pouvoir finaliser leur cursus. La crainte d'une année blanche pèse sur ces étudiants, dont la progression académique est sérieusement compromise par cette interruption prolongée des activités pédagogiques.


Conséquences et appel à la reprise des cours

Cette interruption prolongée a non seulement affecté la progression académique des étudiants, mais a également suscité des inquiétudes quant à l'achèvement de leur année universitaire dans des conditions équitables par rapport aux autres départements. Face à cette situation, les étudiants se mobilisent pour réclamer une solution rapide afin de reprendre les cours et conclure leur année académique de manière équitable.


La manifestation des étudiants à l'université d'Antananarivo reflète leur détresse face à l'interruption prolongée des cours et leur désir urgent de reprendre leurs études. La suspension prolongée des activités pédagogiques dans certains départements a engendré des défis majeurs pour les étudiants, menaçant sérieusement leur progression académique et suscitant des craintes quant à l'équité dans la finalisation de leur année universitaire.

2 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page