top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Vague de manifestations en Argentine contre l'austérité dans l'éducation supérieure



En Argentine, une mobilisation sans précédent s'est déroulée le mardi 23 avril, marquant une forte opposition à la politique d'austérité imposée par le gouvernement du président Javier Milei. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont envahi les rues dans différentes villes du pays pour protester contre les coupes budgétaires dans l'enseignement supérieur public.


Une réponse massive à l'urgence budgétaire

L'ampleur de la mobilisation

Les manifestations, qui sont probablement les plus importantes depuis le début de la présidence de Javier Milei en décembre 2023, ont rassemblé des étudiants, enseignants, parents, et membres de syndicats. À Buenos Aires seulement, la police a estimé le nombre de manifestants entre 100 000 et 150 000, tandis que l'Université de Buenos Aires (UBA) en revendique un demi-million.


Le cri d'alarme des universités

Les universités publiques, qui accueillent plus de 2,2 millions d'étudiants à travers le pays, ont déclaré être en "urgence budgétaire". Le gouvernement de Milei, caractérisé par sa politique ultralibérale, a imposé des réductions significatives de financement qui menacent directement la qualité et l'accessibilité de l'éducation supérieure.


Points chauds de la protestation

Mobilisation à Cordoba

À Cordoba, site de la plus ancienne université du pays fondée au début du XVIIe siècle, des dizaines de milliers de personnes ont également manifesté. Cette ville, un centre éducatif majeur en Argentine, a vu une large participation de tous les secteurs de la communauté universitaire.


Les manifestations dans la capitale

Le centre de Buenos Aires a été paralysé tout l'après-midi, avec des rassemblements massifs aux abords du Parlement et jusqu'à la place de Mai, qui était noire de monde en fin de journée. Les manifestants ont exprimé leur frustration et leur détermination à lutter contre les coupes budgétaires qui mettent en péril l'éducation publique.


Un mouvement déterminant pour l'avenir de l'éducation

Cette journée de manifestations représente un moment clé dans la résistance contre l'austérité budgétaire en Argentine. Elle souligne l'importance de l'éducation publique gratuite dans la société argentine et met en lumière le mécontentement général face aux politiques économiques actuelles. Alors que le gouvernement Milei continue de promouvoir ses réformes ultralibérales, la réponse de la population suggère que la défense de l'éducation publique restera un enjeu majeur dans le débat national.


4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page