top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Vente aux enchères de 300 voitures au port de Toamasina : Une démarche pour régulariser la situation



Lors du Conseil des ministres d'hier, une communication du ministère de l'Économie et des Finances a été adoptée, visant à organiser la vente aux enchères de 300 voitures entreposées au port de Toamasina. Cette démarche vise à régulariser la situation de ces véhicules, la plupart étant non dédouanés et ne répondant plus aux normes de circulation en raison de leur âge et de leur configuration du volant à droite.


Des conditions spécifiques

La vente aux enchères sera conditionnée par la destruction du châssis et le retrait des plaques constructeurs, des frais qui seront à la charge des acheteurs. Sous le contrôle technique de la Direction générale de la sécurité routière, cette procédure vise à garantir la conformité des véhicules et à assurer la transparence du processus.


Une mesure pour assurer la transparence

Un comité sera mis en place pour superviser les procédures de vente aux enchères, et celles-ci seront largement diffusées pour garantir la transparence et la participation des potentiels acquéreurs. Cette initiative reflète l'engagement du gouvernement à réguler le marché automobile et à assurer la sécurité routière dans le pays.


Prise en charge des droits de douane

Par ailleurs, lors de ce même Conseil des ministres, il a été décidé que les droits de douane des équipements Internet et radio d'une valeur de 8 646 euros, offerts par les Norvégiens à l'Église luthérienne malgache (FLM), seront pris en charge par l'État. Cette décision témoigne de la coopération entre Madagascar et la Norvège dans le domaine de l'aide humanitaire et du développement des infrastructures de communication.

21 vues0 commentaire

Opmerkingen

Beoordeeld met 0 uit 5 sterren.
Nog geen beoordelingen

Voeg een beoordeling toe
bottom of page