top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Vers une libéralisation de l'IVG en Pologne : un vote historique



Le Parlement polonais a franchi une étape significative dans le débat sur le droit à l'avortement dans le pays, l'un des plus restrictifs d'Europe. Pour la première fois depuis près de trente ans, quatre projets de loi visant à libéraliser l'avortement ont été votés en première lecture par la Diète, la chambre basse du Parlement. Cette décision marque un tournant historique dans la législation polonaise sur l'avortement.


Les détails des projets de loi

Les quatre projets de loi ont été déposés par des partis de la coalition proeuropéenne actuellement au pouvoir, succédant au parti nationaliste Droit et Justice (PiS). Les premiers textes proposent la décriminalisation de l'aide à l'avortement ainsi que la légalisation de l'IVG sans entraves jusqu'à la douzième semaine de grossesse. Le troisième projet, bien que proposant également une légalisation jusqu'à la douzième semaine, comporte certaines contraintes supplémentaires. Le quatrième texte, déposé par une alliance conservatrice, préconise un retour à un compromis antérieur qui autorisait l'avortement dans des cas spécifiques.


Une réponse aux tensions antérieures

Cette initiative législative intervient après une décision du Tribunal constitutionnel en 2020, contrôlé par le PiS, qui a pratiquement interdit l'avortement en cas de malformation fœtale, un motif fréquemment invoqué. Cette décision avait suscité de vastes manifestations à travers le pays, mettant en lumière la division profonde de la société polonaise sur cette question. Le vote des femmes lors des dernières élections législatives a été crucial pour la victoire de la coalition proeuropéenne et a donné un élan à ces projets de loi.


Débats et tensions au sein de la coalition

Malgré ce vote historique, des tensions subsistent au sein de la coalition au pouvoir. Les différents partis proposent des approches légèrement différentes quant à la libéralisation de l'IVG, ce qui soulève des débats et des divergences d'opinion. Certains membres de la coalition préconisent également un référendum sur la question, une proposition qui suscite des critiques de la part des organisations féministes.


Une étape vers une législation plus progressive

Alors que ces projets de loi sont soumis à une commission parlementaire spéciale pour des travaux complémentaires, la libéralisation de l'IVG en Pologne reste un processus en cours. Ce vote marque toutefois une étape importante vers une législation plus progressive en matière de droits des femmes, reflétant les évolutions sociales et politiques dans le pays.


1 vue0 commentaire

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page