top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Vers une parité hommes-femmes imposée en Espagne : politique et entreprise concernées

Le gouvernement socialiste espagnol a présenté un projet de loi novateur visant à instaurer une parité hommes-femmes durable en politique et dans l'entreprise, en célébrant la Journée internationale des droits des femmes. Le postulat de Pedro Sanchez est que la moitié du pouvoir politique et économique doit être détenu par des femmes, car elles représentent la moitié de la société.


Le gouvernement socialiste espagnol a présenté un projet de loi pour renforcer la parité hommes-femmes en politique et dans le monde des affaires. Contrairement à une loi précédente sur la parité, cette nouvelle loi est plus stricte et impose un quota obligatoire de 40% de femmes sur toutes les listes électorales, ainsi que dans les gouvernements, les Parlements et les conseils d'administration des plus grandes entreprises privées. Bien que le parti d'extrême droite Vox ait critiqué la mesure, la plupart des partis politiques ont exprimé leur soutien. Cependant, le texte devra être adopté par le Parlement, et il est peu probable qu'il le soit avant les élections législatives de 2023.


Actuellement, l'exécutif central espagnol est en tête avec une majorité de femmes ministres, tandis que la chambre basse du Parlement compte 36% de femmes députées. Cependant, sur les 35 premières entreprises cotées en Bourse, 18 ont une majorité d'hommes dans leurs organes de direction, et seulement trois sont dirigées par des femmes. Bien qu'il n'y ait pas eu de réaction dans le monde du travail jusqu'à présent, il y a un consensus politique fort en faveur de cette nouvelle loi de parité, qui vise à assurer une représentation équilibrée des sexes dans les sphères politiques et économiques en Espagne.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page