top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Vers une souveraineté européenne



Guy Verhofstadt, eurodéputé belge, souligne l'importance de la souveraineté européenne au XXIᵉ siècle, mettant en lumière une vision de la défense européenne et des projets concrets qui l'accompagnent. Il cite un premier ministre français qui défendait une armée européenne unie, dépassant le simple alignement des forces nationales pour former une entité dotée d'une autorité politique et militaire unique.


Cette vision n'était pas une chimère. Un traité détaillé sous-tendait cette idée, spécifiant le fonctionnement des institutions communes, le financement des budgets communs, et l'opérationnalité des forces militaires conjointes, allant jusqu'à déterminer le nombre d'unités et de soldats, ainsi que leurs insignes et uniformes. Le protocole pour intégrer cette vision au traité de l'Atlantique Nord fut même approuvé par le Sénat américain. Une armée européenne était envisageable, voire nécessaire, selon ce chef de gouvernement, face aux événements mondiaux qui ne laissent pas d'autre choix.


Cependant, la menace russe semblant s'estomper subitement, les projets ont été abandonnés en 1954. Le décès de Staline en 1953 et les espoirs d'une Russie plus pacifique ont marqué la fin de l'élan pour une Communauté européenne de défense (CED), laissant l'Europe vulnérable et désunie en matière de sécurité.


Structures de défense cloisonnées

Verhofstadt évoque aujourd'hui un retour à une confrontation avec une Russie puissante sous Poutine, écrasant la dissidence, envahissant ses voisins et manifestant une volonté de domination brutale. Cette situation rappelle la guerre froide, avec des risques d'intensification à tout moment.


0 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page