top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Inspections et initiatives : la lutte contre les poids inexacts dans le commerce de détail

Face à des pratiques commerciales douteuses, la DPC intensifie les inspections pour protéger les consomateurs et restaurer la confiance dans le marché.



Face à un climat économique difficile et une méfiance croissante des consommateurs, la Direction de la Protection des Consommateurs (DPC) du Ministère de l'Industrialisation et du Commerce (MIC) a intensifié ses efforts pour garantir l'intégrité des transactions commerciales dans la capitale . Cette initiative répond à une préoccupation croissante concernant l'utilisation de poids et mesures inexactes dans le commerce de détail, affectant principalement les produits de première nécessité.


Problème des poids inexacts

Dans un contexte où le pouvoir d'achat est déjà mis à rude épreuve, les consommateurs de la capitale se plaignent de l'utilisation de balances et de poids inexactes par certains commerçants. Ces pratiques, perçues comme de la mauvaise foi, nuisent non seulement aux acheteurs mais sapent également la confiance dans le marché local.


Réponse de la DPC

Pour contrer ces pratiques, la DPC a organisé une série d'inspections ciblées dans plusieurs quartiers, dont Anosibe et Ifarihy Atsimondrano, où dix-neuf commerçants ont été minutieusement examinés. Neuf d'entre eux ont été convoqués pour une vérification plus approfondie de leurs équipements de pesage par le Service de la Métrologie Légale (SML). Ces actions visent à éduquer les commerçants sur l'importance de respecter les normes réglementaires et à assurer la protection des consommateurs.


Initiatives pour le soutien des consommateurs

En plus de surveiller les pratiques de pesage, la DPC a également collaboré avec la société d'État SPM pour la distribution de Vary Mora à un prix contrôlé dans des zones spécifiques. Cette opération visait à rendre les produits essentiels plus accessibles aux consommateurs vulnérables et à prévenir la spéculation. Lors de cette distribution, chaque ménage avait droit à 5 kg de riz, touchant ainsi 500 ménages dans le besoin.


Importance de la vigilance

Ces efforts sont essentiels pour maintenir un commerce juste et transparent. Cependant, ils ont nécessité la vigilance continue des autorités et des consommateurs eux-mêmes. La DPC encourage les citoyens à signaler toute irrégularité, contribuant ainsi à l'effort commun de protection des droits des consommateurs.


Les mesures prises par la DPC et le MIC sont cruciales pour instaurer une confiance renouvelée dans le commerce de détail. Alors que la lutte contre la fraude commerciale se poursuit, ces initiatives démontrent l'engagement du gouvernement à défendre les intérêts des consommateurs et à stabiliser l'économie. Il reste impératif que ces efforts soient soutenus par une application rigoureuse de la loi et une coopération étroite entre les commerçants, les consommateurs et les autorités régulatrices.

1 vue0 commentaire

Opmerkingen

Beoordeeld met 0 uit 5 sterren.
Nog geen beoordelingen

Voeg een beoordeling toe
bottom of page