top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La nouvelle campagne hivernale russe en Ukraine


Les tactiques de guerre russes en Ukraine ont évolué de manière significative au cours de l'année écoulée. Désormais, les forces de Moscou ont ajusté leur stratégie : elles précèdent systématiquement leurs missiles de vagues de drones. Cette approche vise à submerger les systèmes de défense antiaérienne ukrainiens et à épuiser leurs réserves de munitions.


Les frappes russes en hiver

Les récents événements témoignent du début de la campagne hivernale russe. Le 29 décembre 2023, l'armée russe a lancé environ 120 missiles, constituant sa plus grande vague d'attaques depuis le début du conflit il y a maintenant plus de vingt mois. Ces frappes ont été suivies d'une nouvelle série de tirs, dans la nuit du 1er au 2 janvier, comprenant 99 missiles et 35 drones, ciblant les villes de Kiev et de Kharkiv, selon les autorités ukrainiennes. L'utilisation de chasseurs MiG-31 et de bombardiers lourds Tupolev Tu-95 et Tu-22 dans ces attaques a accentué les inquiétudes pour l'Ukraine.


Les cibles et les conséquences

Les bombardements ont visé des infrastructures vitales, causant des coupures temporaires d'électricité affectant près de 260 000 personnes dans la région de Kiev. Les cibles civiles telles que des immeubles, des commerces et même une église ont également été touchées. Les autorités ukrainiennes rapportent cinq civils tués et 119 blessés. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a vivement condamné ces attaques qualifiant la campagne russe de "terreur délibérée", destinée à semer le chaos et les dégâts.


La continuité des attaques

Zelensky a souligné que depuis le 29 décembre 2023, la Russie a lancé près de 300 missiles et plus de 200 drones explosifs Shahed contre l’Ukraine. Ces actions rappellent les premières vagues de bombardements russes sur des cibles ukrainiennes situées en dehors de la ligne de front, il y a un peu plus d'un an. Ces attaques visaient les infrastructures vitales, cherchant à priver les civils d'approvisionnements en eau, électricité et chauffage.


Bien que ces tactiques soient considérées comme des crimes de guerre, elles constituent pour Vladimir Poutine un moyen de rendre le conflit insupportable pour le peuple ukrainien et de diviser le pays.


2 vues

Comments


bottom of page