top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

La plus grosse entreprise de Roumanie



OMV Petrom, la principale société pétrolière et gazière de Roumanie, est un géant énergétique ayant des racines qui remontent à plus de 160 ans. Avec un chiffre d'affaires de plus de 15 milliards de RON en 2020, elle est un pilier incontournable de l'économie roumaine et un acteur majeur dans l'Europe de l'Est.


Fondée sous le nom de Petrom, la société a été privatisée en 2004, une étape historique marquée par son achat par le groupe autrichien OMV. Cette transaction représente la privatisation la plus importante de l'histoire de la Roumanie, avec OMV qui en détient désormais 51%. L'État roumain conserve une participation significative, et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ainsi que d'autres actionnaires complètent la liste des investisseurs.


Petrom a étendu sa présence bien au-delà des frontières roumaines, opérant dans des pays comme la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Moldavie, le Kazakhstan, l'Iran, le Maroc et la Russie. En Moldavie notamment, avec ses 73 stations-service, Petrom est le deuxième plus grand opérateur après Lukoil.


Sur le plan économique, Petrom a réalisé un chiffre d'affaires impressionnant de 3 milliards d'euros en 2009 et affichait un capital de 4 milliards d'euros en 2010. Cependant, la privatisation de l'entreprise n'a pas été sans controverse. Des critiques ont émergé dans les médias roumains, certains affirmant que des changements de dernière minute ont cédé toutes les réserves d'hydrocarbures de Roumanie à Petrom avant la finalisation du contrat de privatisation, donnant ainsi à OMV le contrôle sur les ressources du pays sans clauses de régulation des prix. Ces décisions ont propulsé OMV Petrom au rang de monopole de facto de la production pétrolière en Roumanie, un statut qui continue d'alimenter les débats sur la souveraineté énergétique et les politiques économiques.


Avec un bilan solide et une stratégie d'affaires étendue, OMV Petrom est bien positionnée pour continuer à jouer un rôle de leader dans le secteur énergétique de la région, malgré les défis et les responsabilités que comporte sa position dominante sur le marché.

48 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page