top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Les Antefasy : gardiens de traditions du sud-est de Madagascar

La richesse culturelle de Madagascar se manifeste à travers ses dix-huit ethnies, dont les Antefasy. Cette ethnie, également connue sous le nom de "ceux qui vivent dans les sables", réside dans la région de Farafangana, au sud-est de la Grande Île. Plongeons dans l’histoire et les coutumes de ce peuple unique.


Il est dit que les Antefasy possèdent des origines variées, allant de l’Égypte à la Polynésie, en passant par la Malaisie. On raconte qu'ils auraient migré du sud-ouest vers le sud-est de Madagascar au XVIème siècle, fuyant les conflits entre tribus. Les Antefasy se sont établis dans la région de Farafangana, où ils ont développé une culture riche et diversifiée. Aujourd’hui, ils cohabitent pacifiquement avec les tribus voisines telles que les Bara, les Antanosy, les Antemoro et les Antesaka.


Us et coutumes

On dit que les Antefasy sont profondément attachés à leurs traditions, ce qui se reflète dans leurs us et coutumes. Par exemple, des lois strictes régissent les pratiques funéraires et la hiérarchie sociale. Il est courant que lors d’une cérémonie funéraire, le défunt soit enterré au fond de la forêt avec tous ses biens, y compris des bijoux et des armes. La tombe est souvent ornée d’objets et de fresques racontant la vie du défunt et sa classe sociale.


Il est également que chaque village Antefasy est dirigé par une autorité composée de sages et d’un roitelet, consultés pour les grandes décisions et arbitrages. Les devins et sorciers jouent un rôle crucial, leurs avis étant sollicités avant les mariages, voyages, ou enterrements. Ces figures respectées sont aussi considérées comme des guérisseurs, utilisant des plantes médicinales et des rituels pour soigner les malades.


Vie quotidienne et économie

Les Antefasy vivent principalement de la pêche et de la chasse. On sait que leur économie repose aussi sur l’agriculture vivrière et l’exportation de produits tels que le café et le girofle. Bien que le port de Farafangana, créé durant la colonisation française, ait perdu de son importance, les échanges commerciaux se poursuivent par voie routière. La RN12 et la RN27 facilitent les déplacements et les échanges entre Farafangana, Manakara, Vangaindrano et Ihosy.


Les croyances et la religion

Adoptant la religion islamique tout en conservant leurs croyances traditionnelles, les Antefasy pratiquent un syncrétisme religieux. Il est dit que ce mélange de croyances enrichit leur vie spirituelle. Les cérémonies religieuses et les rituels ancestraux demeurent importants, reflétant l’importance de la spiritualité dans leur quotidien.


Les fêtes et célébrations

On raconte que les Antefasy ne célèbrent pas particulièrement de fêtes annuelles. Cependant, le mariage et la circoncision sont des événements majeurs qui donnent lieu à de grandes réjouissances. Ces célébrations sont marquées par des danses, des chants et des festins, renforçant les liens communautaires et perpétuant les traditions ancestrales.


Relations avec les autres ethnies

Il est reconnu que les Antefasy entretiennent des relations harmonieuses avec les ethnies voisines telles que les Antesaka, les Antemoro, et les Betsileo. Ces interactions favorisent les échanges culturels et économiques, enrichissant la diversité de la région. Le respect mutuel et la coopération sont des valeurs fondamentales dans ces relations interethniques.


Les Antefasy, avec leur histoire riche et leurs traditions bien préservées, représentent une part importante du patrimoine culturel malgache. Bien qu’ils aient traversé des épreuves et des migrations, ils ont su conserver leur identité et leurs coutumes. La région de Farafangana continue de vibrer au rythme des us et coutumes de ce peuple unique, rappelant l’importance de la préservation culturelle dans un monde en constante évolution.

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page