top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar : "Plumpy'Nut", un risque pour les enfants non malnutris.

La vente libre de l'aliment thérapeutique "Plumpy'Nut", destiné à soigner la malnutrition aiguë sévère chez les enfants, sur le marché et sur Facebook, peut causer des problèmes de santé tels que la goutte, le diabète, l'hypertension et l'insuffisance rénale chez les enfants non malnutris.


Les autorités du Sud de Madagascar, notamment dans le district de Betroka, ont récemment sonné l'alarme concernant la vente illégale de "Plumpy'Nut". L'association CHANUT MADA a également appelé à une action contre cette situation dangereuse pour les enfants en bonne santé. Bien que réservé aux cas de malnutrition aiguë sévère, ce produit est vendu en grande quantité par des grossistes sur le marché et sur Facebook à des parents mal informés qui le donnent à leurs enfants sains. Cependant, une consommation prolongée de ce supplément nutritionnel peut entraîner des problèmes de santé tels que la goutte, le diabète, l'hypertension et l'insuffisance rénale chez les enfants en bonne santé, car il s'agit d'un surdosage qui met une pression supplémentaire sur leurs reins.


Le "Plumpy'Nut" est un aliment thérapeutique destiné à la réhabilitation nutritionnelle des enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère à partir de six mois. Il doit être prescrit par un agent de santé après un diagnostic confirmant la malnutrition aiguë sévère de l'enfant, car ce produit à base de pâte d'arachide enrichie en énergie, protéines, vitamines et sels minéraux est réservé aux cas de malnutrition aiguë sévère. L'utilisation inappropriée de ce produit par des personnes en bonne santé prive les enfants malnutris de cet aliment essentiel, augmentant le risque de mortalité. Malheureusement, faute de sensibilisation, certaines personnes utilisent "Plumpy'Nut" comme collation pour leurs enfants sans se soucier des conséquences. Des mesures doivent être prises pour mettre fin à la vente, l'achat et l'utilisation abusive de ce produit par des personnes en bonne santé, tout en surveillant les circuits de distribution de la zone de distribution jusqu'au lieu de destination.

33 vues0 commentaire

Comments


bottom of page