top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Deioces ?

Deioces, souvent considéré comme le fondateur légendaire du royaume mède, est une figure historique dont l'existence et les actions sont entourées de mythes et de récits colorés par les siècles. Vivant au 7ème siècle avant J.-C., il est présenté par Hérodote, l'historien grec, comme le premier roi des Mèdes, celui qui aurait unifié les tribus mèdes sous une seule autorité centralisée et jeté les bases d'un royaume organisé et puissant.

Selon Hérodote, avant l'ascension de Deioces, les Mèdes vivaient dans un état de désordre et d'anarchie, fragmentés en différentes tribus sans gouvernance centralisée. Les récits grecs décrivent Deioces comme un homme d'une grande sagesse et d'une intégrité exemplaire. Il se fit d'abord connaître par son sens de la justice et ses talents d'arbitrage, résolvant les disputes locales avec une impartialité qui gagna la confiance et l'admiration de son peuple. Impressionnés par ses compétences, les Mèdes décidèrent de l'élire comme leur roi, espérant qu'il pourrait instaurer l'ordre et la stabilité.

 

En tant que roi, Deioces entreprit de centraliser le pouvoir et de structurer son royaume de manière plus formelle. Il choisit Ecbatane (l'actuelle Hamadān en Iran) comme capitale, où il fit construire un palais somptueux entouré de sept remparts concentriques, chacun de couleur différente, symbolisant les couches de protection autour du trône royal. Cette construction renforça non seulement le prestige de son règne, mais servit également de centre administratif et militaire pour le royaume.

 

Deioces mit également en place un système de gouvernement qui consolidait son autorité. Il institua une administration centralisée et nomma des juges pour maintenir la justice dans tout le royaume, reflétant son propre penchant pour l'équité et l'ordre. Pour éviter la corruption et garantir l'impartialité, il se rendit inapprochable, se retirant dans son palais et communiquant avec ses sujets uniquement par l'intermédiaire de messagers. Cette distance physique visait à instaurer un respect et une aura de mystère autour de la royauté, renforçant l'autorité de la couronne.

 

Sous son règne, les Mèdes commencèrent à s'affirmer comme une puissance régionale. Bien que les récits de ses conquêtes soient moins détaillés que ceux de ses successeurs, il est probable que Deioces ait entrepris des campagnes militaires pour unifier et protéger son territoire contre les incursions des tribus voisines et des Assyriens, qui représentaient une menace constante.

 

Cependant, il est important de noter que les récits de Hérodote, bien que précieux, doivent être pris avec prudence. Les sources perses contemporaines sont rares, et les descriptions grecques sont souvent influencées par la vision hellénocentrique des historiens, qui cherchaient à expliquer l’émergence des puissances orientales à travers des récits dramatiques et moralistes. Ainsi, le portrait de Deioces comme un roi juste et sage, bâtisseur d'une capitale majestueuse, peut être partiellement idéalisé.

 

Malgré ces réserves, l'impact de Deioces sur l'histoire mède est indéniable. Il symbolise le passage des Mèdes d'une société tribale fragmentée à un royaume organisé et centralisé. Ses efforts pour instaurer l'ordre, structurer l'administration et bâtir une capitale durable posèrent les fondations sur lesquelles ses successeurs, notamment Cyaxare, purent bâtir un empire puissant.

 

Deioces reste donc une figure emblématique de la transition vers une gouvernance centralisée dans l’histoire des Mèdes. Son règne, bien qu’enveloppé de légendes, reflète les aspirations d’un peuple vers l’unité et la stabilité à une époque marquée par les conflits et les bouleversements. En unifiant les tribus et en établissant des structures de gouvernance durables, Deioces jetait les bases d’un royaume qui jouerait un rôle crucial dans l’histoire de l'ancienne Perse et du Moyen-Orient.

 

En somme, Deioces est une figure légendaire dont les actions ont marqué le début d'une nouvelle ère pour les Mèdes. Bien que les détails de son règne soient enveloppés de mythes, son rôle en tant que fondateur du royaume mède est largement reconnu. Sa capacité à instaurer l'ordre et à centraliser le pouvoir préfigure les réalisations de ses successeurs, qui continuèrent à renforcer et à étendre le royaume mède, préparant ainsi le terrain pour l’émergence de l'empire perse achéménide.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page