top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Gordien III ?

Gordien III, né le 20 janvier 225 après J.-C. à Rome, a été empereur romain de 238 à 244. Son règne, bien que court, s'est déroulé durant une époque de grande instabilité politique.



Un jeune empereur au pouvoir

Gordien III est monté sur le trône à l'âge de 13 ans, devenant ainsi l'un des plus jeunes empereurs de l'histoire romaine. Sa montée au pouvoir a été marquée par des luttes intestines et des révoltes. L'empire traversait alors une période de crise, avec de nombreux prétendants au trône et une succession rapide d'empereurs. Gordien III a été proclamé empereur après la mort violente de son oncle, Gordien II, et de son grand-père, Gordien Ier, lors de la révolte contre l'empereur Maximin le Thrace.


Un règne sous influence

En raison de son jeune âge, Gordien III a été fortement influencé par ses conseillers et sa famille. Sa mère, Antonia Gordiana, et son tuteur, Timesithée, ont joué des rôles clés dans la gestion de l'empire. Timesithée, un préfet du prétoire, a été particulièrement influent, assurant la stabilité et menant des campagnes militaires pour défendre les frontières de l'empire. Le mariage de Gordien III avec Tranquilline, fille de Timesithée, a renforcé cette alliance politique.


Conflits et campagnes militaires

Le règne de Gordien III a été marqué par des conflits militaires, notamment contre l'Empire Sassanide en Perse. Sous la direction de Timesithée, l'armée romaine a remporté plusieurs victoires, mais la situation a changé après la mort de Timesithée en 243. Philippe l'Arabe, qui a succédé à Timesithée, a pris de plus en plus de pouvoir, menant à une détérioration de la situation militaire et politique.


La fin tragique de Gordien III

Gordien III a été assassiné le 11 février 244 en Mésopotamie, dans des circonstances qui restent incertaines. Certains historiens pensent qu'il a été tué par ses propres troupes, mécontentes de la situation militaire, tandis que d'autres accusent Philippe l'Arabe d'avoir orchestré son assassinat pour prendre le pouvoir. Après sa mort, Philippe l'Arabe est devenu empereur, marquant la fin du bref règne de Gordien III.


Héritage et postérité

Malgré son règne court et troublé, Gordien III a laissé un certain héritage. Sa mort a marqué la fin d'une tentative de stabilisation de l'empire durant une période de chaos politique. Les défis auxquels il a été confronté et les influences sous lesquelles il a régné illustrent les difficultés de l'empire romain à maintenir une continuité stable de leadership pendant l'Anarchie militaire.


Liens familiaux

Gordien III était issu d'une famille influente. Son oncle, Gordien II, et son grand-père, Gordien Ier, avaient brièvement régné avant lui. Il avait également des liens avec d'autres figures notables de l'empire, comme son cousin, Claude II le Gothique, qui deviendra empereur plus tard. Sa fille, Furia, et son épouse, Tranquilline, sont d'autres membres de sa famille qui ont marqué l'histoire.


Gordien III reste une figure intrigante de l'histoire romaine, représentant les défis d'un jeune empereur face à une période de grande instabilité. Son règne, bien que court, reflète les complexités politiques et militaires de l'Empire romain durant l'Anarchie militaire. Son histoire est un témoignage poignant des difficultés rencontrées par l'empire pour maintenir l'ordre et la continuité en temps de crise.

3 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page