top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Pythagorenge ?

Pythagore, l'un des plus grands philosophes et maîtres de sagesse de l'ère présocratique, est né vers 580 av. J.-C. sur l'île de Samos, un petit bout de terre baigné par les eaux claires de la mer Égée. Ce milieu insulaire, à la croisée des chemins de plusieurs civilisations florissantes, a certainement joué un rôle dans l'éveil précoce de sa curiosité et de son intelligence.



Le parcours de Pythagore est marqué par une incessante quête de connaissances, influencée par des penseurs tels que Thalès, Anaximandre, et Phérécyde de Syros. Son éducation s'est enrichie au contact de Thémistocléa, une prêtresse d'importance qui a sûrement joué un rôle crucial dans la formation de ses idées philosophiques et spirituelles.


Fondation de l'école pythagoricienne

Vers l'âge de 40 ans, Pythagore quitte Samos pour Croton, une cité de la Magna Graecia dans l'actuelle Italie. Là, il fonde une école qui attire de nombreux disciples, attirés par ses enseignements qui marient mathématiques, musique, philosophie, et mysticisme. Cette école, qui fonctionne à la fois comme une communauté philosophique et un cercle initiatique, a un impact profond et durable sur la pensée occidentale.


Contributions philosophiques et scientifiques

Les travaux de Pythagore couvrent un spectre étonnamment large. En mathématiques, il est surtout célèbre pour le théorème qui porte son nom, bien que cette attribution reste sujette à débat parmi les historiens. En musique, il découvre les rapports numériques qui régissent les harmonies musicales, une révélation qui renforce sa conviction de l'ordre numérique universel.


Versos Aureos : l'héritage littéraire

Parmi les écrits attribués à Pythagore, "Les Vers dorés" reste l'œuvre la plus mystique et influente. Ce recueil de maximes, bien que probablement composé après sa mort par ses disciples, résume l'essence de sa pensée et de ses enseignements sur la manière de mener une vie harmonieuse et vertueuse.


Une influence qui transcende les générations

Pythagore meurt vers 495 av. J.-C. à Metapontum, après avoir vécu environ 85 ans. Sa mort marque non pas la fin, mais la perpétuation de son héritage à travers ses enfants—Arignote, Myïa, Mnésarchos, Télaugès, Damo—et son petit-enfant Bitale, qui continuent de diffuser ses enseignements.


Un héritage éternel

Ainsi, Pythagore demeure une figure pivot de l'Antiquité, dont les idées résonnent encore aujourd'hui. En mêlant la philosophie à la science et à la spiritualité, il a jeté les bases d'une tradition de pensée qui cherche à comprendre l'ordre caché derrière le chaos apparent du monde. Son influence, qui s'étend bien au-delà des mathématiques et de la musique, témoigne de la profondeur et de la pertinence de sa vision du monde.

7 vues

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page