top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Scandale de la vanille : une possible machination mafieuse dans l'industrie des parfums et arômes

Quatre entreprises de renom dans l'industrie des parfums et arômes sont actuellement sous enquête pour des pratiques illégales et des soupçons de machinations mafieuses, menées par la COMCO en Europe et aux États-Unis.


La Commission de la Concurrence Suisse (COMCO) mène actuellement une enquête sur le marché des parfums et arômes, soupçonnant certaines entreprises de s'entendre illégalement pour fixer les prix et limiter la concurrence. Selon la COMCO, des perquisitions ont été effectuées sur plusieurs sites à travers le monde en collaboration avec d'autres autorités de la concurrence, telles que la Competition and Markets Authority britannique, l'US Department of Justice Antitrust Division et la Commission européenne. La COMCO a déclaré disposer "d'indices selon lesquels plusieurs entreprises actives dans la production de parfums (Fragrances) auraient violé le droit des cartels".


Plusieurs grandes entreprises, dont les suisses Firmenich International SA et Givaudan SA, la société américaine International Flavors & Fragrances Inc. et l'allemande Symrise AG, font l'objet de l'enquête menée par la COMCO sur les pratiques illégales dans l'industrie des parfums et arômes. Les enquêteurs soupçonnent que ces entreprises ont coordonné leur politique de prix, restreint la production de certains parfums et empêché leurs concurrents de fournir des clients déterminés. Ces soupçons coïncident avec les craintes évoquées par certains économistes malgaches, qui ont mis en garde contre une possible machination visant à faire chuter les prix de la vanille au détriment des paysans et des acteurs de la filière. Cette affaire a fait l'objet d'une large couverture médiatique ces derniers jours.

18 vues0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page