top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Chaire pour les femmes en sciences et en génie au Québec : Promouvoir l'équité et l'inclusion

La Chaire pour les femmes en sciences et en génie au Québec, établie à l'Université de Sherbrooke, joue un rôle crucial dans la promotion de l'équité, de la diversité et de l'inclusion dans les domaines des sciences et du génie. Depuis sa création, la Chaire vise à augmenter la participation et la rétention des femmes dans ces domaines traditionnellement dominés par les hommes. Sous la direction d'Eve Langelier depuis 2015, la Chaire mène diverses initiatives pour encourager les filles et les femmes à poursuivre des carrières en sciences et en génie, tout en sensibilisant les institutions et les entreprises à l'importance de la diversité.

Les activités de la Chaire sont multiples et variées. Elles comprennent des projets en milieu scolaire, des ateliers de formation, des événements de réseautage et des recherches sur les meilleures pratiques en matière d'équité, de diversité et d'inclusion (EDI). Les projets en milieu scolaire, tels que les ateliers d’électronique « LittleBits » et les activités de conception technologique, visent à susciter l'intérêt des jeunes filles pour les sciences dès le plus jeune âge. Ces initiatives sont cruciales pour briser les stéréotypes de genre et encourager une plus grande diversité dans les choix de carrière.

 

En plus des projets scolaires, la Chaire organise des événements tels que le colloque FORCE qui vise à célébrer et à promouvoir la participation des femmes en sciences et en génie. Cet événement rassemble des professionnelles, des académiciennes et des étudiantes pour partager leurs expériences, leurs défis et leurs réussites. Il offre également une plateforme pour discuter des meilleures pratiques en matière d'EDI et pour élaborer des stratégies visant à améliorer la diversité et l'inclusion dans les milieux académique et professionnel.

 

La Chaire s'engage également dans des projets de recherche et d'analyse pour comprendre les obstacles auxquels les femmes font face dans les sciences et le génie et pour développer des solutions pratiques. Parmi les initiatives de recherche, on trouve des études sur l'impact des stages coopératifs, des évaluations des habiletés en visualisation spatiale et des analyses des politiques de conciliation études-famille et travail- famille. Ces recherches fournissent des données précieuses qui alimentent les politiques et les pratiques visant à soutenir les femmes dans ces domaines.

 

 

La Chaire pour les femmes en sciences et en génie au Québec ne se contente pas de promouvoir l'EDI dans le milieu académique. Elle travaille également avec des entreprises et des organismes pour développer des stratégies d'embauche inclusives et des environnements de travail équitables. Par le biais de formations, de livres et d’outils pratiques, la Chaire aide les employeurs à comprendre les avantages de la diversité et à mettre en place des pratiques de gestion inclusives. Ces efforts visent à créer des milieux de travail où toutes et tous peuvent s'épanouir, indépendamment de leur genre.

 

Un aspect particulièrement notable des travaux de la Chaire est son engagement envers la communication et la sensibilisation. Le balado « Communiqué au féminin » et les vidéos éducatives telles que « Changer le monde au féminin » et « Ta passion, ton emploi » sont des outils puissants pour sensibiliser le public aux enjeux de diversité et pour inspirer les jeunes filles à poursuivre leurs passions en sciences et en génie. Ces initiatives de communication jouent un rôle crucial dans la déconstruction des stéréotypes et la promotion de modèles de réussite féminins.

 

En conclusion, la Chaire pour les femmes en sciences et en génie au Québec est un acteur indispensable dans la promotion de l'équité, de la diversité et de l'inclusion dans les sciences et le génie. Par ses nombreuses initiatives en matière de réseautage, de formation, de recherche et de communication, la Chaire travaille sans relâche pour augmenter la représentation des femmes dans ces domaines et pour créer des environnements plus inclusifs. Grâce à ses efforts, de plus en plus de jeunes filles et de femmes sont encouragées à poursuivre des carrières en sciences et en génie, contribuant ainsi à une société plus équitable et innovante.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page