top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Crise des infrastructures : le Kianja Barea disqualifié pour les éliminatoires du Mondial 2026



Antananarivo, Madagascar - Un coup dur pour les fans malgaches de football : le stade Kianja Barea de Mahamasina vient de se voir retirer son homologation par la Confédération Africaine de Football (CAF), privant ainsi l'équipe nationale, les Barea, de jouer sur leur propre sol pour les prochaines rencontres cruciales des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.


Le non-respect des normes internationales

Selon une communication récente de la CAF adressée à la Fédération Malgache de Football (FMF), le stade n'a pas satisfait aux exigences minimales des règlements de la CAF et de la FIFA. Cette décision fait suite à une inspection détaillée qui a mis en lumière de multiples manquements aux standards requis pour accueillir des compétitions de haut niveau. Les échecs à mettre en œuvre les améliorations recommandées en 2021, lors d'une homologation provisoire, ont scellé le sort du stade.


Une gestion mise en question

L'absence d'actions concrètes suivant les recommandations de la CAF en 2021 soulève des questions sur la gestion et la priorisation des infrastructures sportives par les autorités locales. Le Secrétariat d'État chargé des Nouvelles villes et de l'Habitat (SENVH), responsable du Kianja Barea, a promis des améliorations urgentes, mais la confiance semble ébranlée parmi les supporters et les citoyens.


Implications sportives et économiques

La délocalisation des matchs des 3e et 4e journées contre les Aigles du Mali et les Cœlacanthes des Comores représente non seulement une perte d'avantage compétitif pour les Barea mais aussi un manque à gagner significatif pour les commerces locaux et le tourisme sportif. Habituellement, ces événements génèrent des revenus importants et dynamisent l'économie locale à travers les hôtels, restaurants, et services liés aux événements.


Perspectives et espoirs futurs

Face à cette situation, la FMF doit rapidement communiquer le lieu des prochains matchs, qui auront lieu hors du territoire malgache. Le choix de cette localisation et les arrangements logistiques seront cruciaux pour maintenir le moral des joueurs et des fans.


Ce revers souligne l'importance cruciale de l'infrastructure dans le sport de compétition et pose la question de la préparation de Madagascar à accueillir des événements de grande envergure. Alors que les efforts pour améliorer le stade sont promis dans l'urgence, l'impact de cette décision sur le football malgache et son image internationale pourrait être durable.

16 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page