top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Kapikanaka : nourrir les enfants pour favoriser leur croissance


Dans les régions d'Anosy et d'Androy, une campagne de distribution de suppléments alimentaires a été lancée en faveur des enfants des établissements scolaires. Cette initiative vise à répondre à la situation nutritionnelle précaire causée par un déficit de pluviométrie qui touche ces régions. La campagne est le fruit d'une collaboration entre la Cellule de Prévention et de Gestion des Urgences (CPGU) et le ministère de l'Éducation nationale, avec un financement obtenu grâce à l'assurance risque climatique ARC. L'objectif principal est d'assurer une meilleure croissance des élèves en palliant les carences nutritionnelles.


Pour la première vague de distribution, ce sont 12 564 enfants provenant de 31 établissements scolaires qui devraient bénéficier du supplément nutritionnel Kapikanaka.

Déjà, 20 établissements scolaires des districts d'Amboasary et de Tsihombe ont reçu leur lot d'apport nutritionnel, permettant à 8 400 enfants de bénéficier de cette aide essentielle. Le district d'Ambovombe a également été choisi pour participer à cette campagne, touchant ainsi 3 954 enfants répartis dans 11 établissements scolaires.


Il est important de souligner que chaque enfant reçoit l'équivalent d'une ration de trois mois, soit 36 dosettes. Chaque dosette contient un tiers des calories nutritionnelles nécessaires à un enfant pour une journée. Cette initiative vise à améliorer la santé et la croissance des enfants, en veillant à ce qu'ils reçoivent les nutriments essentiels dont ils ont besoin pour bien grandir. La collaboration entre les autorités locales et l'assurance risque climatique montre comment des partenariats innovants peuvent contribuer à lutter contre la malnutrition infantile dans les régions touchées par des conditions climatiques difficiles.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page