top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Kharkiv sous le feu : bombardements et offensives Russes

La ville ukrainienne de Kharkiv a été lourdement frappée par des bombardements aériens et des tirs d'artillerie, causant des destructions massives. Selon les autorités ukrainiennes, deux personnes ont été blessées, tandis que plusieurs maisons ont été partiellement ou totalement détruites par un incendie provoqué par la chute de débris dans la grande ville du nord-est de l'Ukraine. La région est devenue le théâtre d'intenses combats, marquant une nouvelle étape dans la guerre en Ukraine.



Moscou cherche à créer une "Zone Tampon"

La Russie a récemment lancé une offensive terrestre dans la région frontalière de Kharkiv. Selon une source du commandement militaire ukrainien, Moscou cherche à établir une "zone tampon" pour protéger la région russe de Belgorod, régulièrement ciblée par des attaques ukrainiennes. Cette zone tampon viserait à empêcher l'Ukraine de frapper directement le territoire russe.


En raison des "bombardements massifs" dans la région de Kharkiv, des évacuations ont été organisées à Vovtchansk, une ville de 3 000 habitants, et dans d'autres localités voisines. Tamaz Gambarachvili, chef de l'administration militaire de Kharkiv, a supervisé ces évacuations pour protéger la population civile.


Combats de "Diverses Intensités"

Le ministère de la Défense ukrainien a annoncé que la Russie a lancé une offensive terrestre dans la région de Kharkiv, cherchant à "percer les lignes de défense" ukrainiennes. Des frappes aériennes ont également eu lieu dans le secteur frontalier de Vovtchansk avec des bombes guidées. Les combats ont commencé vers 5 heures du matin, alors que les forces russes tentaient de percer les défenses ukrainiennes à l'aide de véhicules blindés.


Malgré l'intensité de l'attaque, les forces ukrainiennes affirment avoir "repoussé" l'offensive, mais précisent que des "combats de diverses intensités" se poursuivent. Des "unités de réserve" ont été déployées pour "renforcer la défense" de la région.


Avancée des forces russes

Les forces de Moscou ont réussi à "s'enfoncer d'un kilomètre dans le territoire ukrainien" et cherchent à avancer davantage, selon une source haut placée au sein du commandement militaire ukrainien. Cette avancée montre la détermination de la Russie à établir une zone de sécurité autour de Belgorod, malgré la résistance ukrainienne.


La situation à Kharkiv demeure tendue et volatile. Les bombardements et les attaques terrestres ont créé une crise humanitaire majeure, forçant des milliers de personnes à évacuer leurs maisons. La Russie semble déterminée à étendre son contrôle dans la région, malgré la résistance ukrainienne. Les combats en cours ne montrent aucun signe d'apaisement, et la communauté internationale observe de près l'évolution de ce conflit dans le nord-est de l'Ukraine.

1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page