top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'ambitieux projet de la Banque Centrale : renforcer la réserve d'or nationale

De l'ambition à la réalisation : La Banque Centrale vise à augmenter la réserve d'or de Madagascar.


La Banky Foiben’i Madagasikara (BFM) intensifie ses efforts pour renforcer la réserve nationale d’or du pays. Avec un plan concret, l'autorité monétaire envisage d'acheter une tonne d'or chaque mois sur le marché local.

Cet achat s'inscrit dans le cadre d'un programme d’achat de dorés, réalisé grâce à un accord entre la BFM et le ministère des Mines et des Ressources stratégiques. Signé récemment entre le ministre Herindrainy Rakotomalala et le gouverneur de la Banque Centrale, Aivo Andrianarivelo, cet accord repensé souligne les modalités de ce projet. Il est d'ailleurs à noter que ce projet coïncide avec le centenaire de la Banque Centrale. Selon cet accord, le ministère se concentrera sur la structuration de la filière, y compris la traçabilité de l'or, la professionnalisation des acteurs et l'optimisation des revenus. La BFM, quant à elle, donnera une valeur monétaire à l'or pour en faire une réserve officielle.

La qualité est au cœur des préoccupations. L'or destiné à la Banque Centrale doit non seulement être d'une pureté exceptionnelle, mais sa production doit également être conforme aux normes du travail et des droits de l'homme. Seuls les opérateurs fiscalement conformes peuvent ainsi vendre à la Banque Centrale. Ce souci de qualité est en partie motivé par les exigences des affineurs. Il est à noter que la BFM avait précédemment expédié 1 080 kilos de dorés pour conversion selon les normes du London Bullion Market Association (LBMA). Si les critères sont respectés, ce projet promet de renforcer considérablement la réserve nationale d'or, avec des retombées positives prévues pour l'économie malgache.

14 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page