top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'Autriche et la Hongrie prônent l'entrée des Balkans dans l'UE au conseil européen


Au cœur des discussions au Conseil européen, l'Autriche et la Hongrie, malgré leurs divergences, partagent un objectif clé : soutenir l'adhésion des pays des Balkans à l'Union européenne. Cette initiative commune, ancrée dans une volonté de longue date, vise à accélérer l'intégration de six États voisins candidats à l'UE : l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, la Macédoine du Nord, le Monténégro et la Serbie.


Un sommet crucial pour l'avenir des Balkans

En prévision du Conseil européen décisif, un sommet réunissant les dirigeants des six États candidats et leurs homologues européens s'est tenu le mercredi 13 décembre. Les discussions ont porté sur l'ouverture des négociations d'adhésion avec l'Ukraine, mais surtout sur les décisions relatives à la Bosnie-Herzégovine, à l'Albanie, au Monténégro et à la Macédoine du Nord. Ces décisions, largement encouragées par l'Autriche et la Hongrie, revêtent une importance stratégique pour ces pays.


L'engagement fort de l'Autriche pour les Balkans

À Vienne, le soutien à l'entrée des Balkans dans l'UE est une priorité diplomatique persistante. Depuis la guerre en ex-Yougoslavie et l'adhésion de l'Autriche à l'UE en 1995, la politique autrichienne en faveur de l'intégration des Balkans occidentaux est omniprésente. Les diplomates autrichiens mènent un lobbying acharné pour cette cause, considérant que les Balkans commencent dès le franchissement du boulevard Ring, encerclant la capitale autrichienne.


Des prises de position cruciales au conseil européen

Les enjeux pour le Conseil européen sont significatifs : autoriser, sous certaines conditions, l'ouverture des négociations avec la Bosnie-Herzégovine, accélérer le processus pour l'Albanie et le Monténégro, et relancer les discussions stagnantes avec la Macédoine du Nord. Ces mesures sont essentielles pour l'avenir des relations de l'UE avec les Balkans occidentaux et illustrent l'engagement persistant de l'Autriche et de la Hongrie dans ce processus d'intégration.


Une alliance inattendue pour une cause partagée

L'unité entre l'Autriche et la Hongrie, souvent en désaccord sur divers sujets, reflète leur détermination à favoriser l'intégration des Balkans à l'UE. Cette alliance inattendue témoigne d'une volonté commune de ces pays d'Europe centrale de promouvoir la stabilité et l'élargissement de l'Union européenne aux pays voisins des Balkans occidentaux.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page