top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

L'industrie d'armement Russe gagne en puissance dans le contexte de la guerre en Ukraine

L'état-major ukrainien reconnaît l'échec de sa contre-offensive et alerte ses alliés occidentaux quant à l'entrée dans une phase de guerre d'attrition favorable à son adversaire. En Russie, la production de chars de combat devrait atteindre 600 unités en décembre. Les dirigeants ukrainiens s'inquiètent de la montée en puissance de l'industrie d'armement de l'envahisseur russe. Valeri Zaloujny, le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, met en garde dans une tribune publiée dans l'hebdomadaire britannique The Economist le 1er novembre.


La montée en puissance de l'industrie d'armement Russe

Selon le général Zaloujny, la Russie ne doit pas être sous-estimée, malgré les lourdes pertes et les dépenses considérables en munitions subies. L'industrie de défense russe continue d'augmenter sa production, même en dépit de sanctions sans précédent. Le général Zaloujny, dont la popularité en Ukraine est en concurrence, voire dépasse celle du président Volodymyr Zelensky, brosse un tableau alarmant des perspectives militaires. Il estime que le conflit avec la Russie est entré dans une nouvelle phase, caractérisée par une guerre d'attrition avec peu de manœuvres, mais des armées retranchées sur des positions statiques. Cette mutation est en faveur de la Russie, lui permettant de reconstituer sa puissance militaire.


L'avantage technologique occidental

Le général ukrainien voit une lueur d'espoir dans l'avantage technologique que pourraient apporter les livraisons d'armes occidentales, qu'il détaille dans sa tribune. Selon lui, une guerre de positions est une guerre longue avec d'énormes risques pour les forces armées ukrainiennes et l'État. Cependant, il estime que de nouvelles approches innovantes pourraient permettre de passer d'une guerre de positions à une guerre de manœuvres.


Capacité d'adaptation et d'innovation de l'armée Russe

Le général Zaloujny souligne que l'armée russe fait également preuve d'une solide capacité d'adaptation et d'innovation. Il mentionne en particulier les munitions rôdeuses Lancet et les drones Orlan et Zala, qui sont extrêmement difficiles à contrer. De plus, il révèle que les forces russes ont trouvé des moyens de contrer les obus guidés américains Excalibur grâce à des systèmes avancés de guerre électronique et de brouillage.


L'inquiétude en Ukraine est également alimentée par l'admission du général Zaloujny de "trous dans la législation permettant d'échapper à la mobilisation", ce qui "réduit la motivation des citoyens à servir dans l'armée", face à des ressources humaines "presque trois fois supérieures" du côté russe. La situation demeure complexe et exigeante pour l'Ukraine dans le contexte du conflit en cours.

31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page