top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Les Haoussas : un peuple influent du Sahel

Les Haoussas, l'une des ethnies les plus importantes d'Afrique, ont forgé une civilisation urbaine et commerciale florissante, marquée par une riche histoire et une culture vibrante.



Les Haoussas sont un peuple du Sahel, principalement établi au nord du Nigeria et au sud du Niger. Ils constituent une des ethnies les plus importantes d'Afrique par leur nombre. La région qu'ils habitent depuis des siècles, appelée pays Hausa ou Hausaland, est un centre de culture et de commerce influent. Les Haoussas parlent la langue haoussa, une des langues tchadiques de la famille afro-asiatique, utilisée comme langue véhiculaire par de nombreuses autres populations.


Ethnonymie et répartition

Le terme "Haoussa" (ou Hausa) a plusieurs variantes selon les sources et le contexte, telles que Abakwariga, Afnu, Al-Hausin, Aussa, et Bunjawa. Les Haoussas représentent environ 22 % de la population du Nigeria, formant l'une des trois grandes ethnies du pays, aux côtés des Yoruba et des Igbos. Au Niger, ils constituent 55 % de la population. Des communautés importantes de Haoussas se trouvent également à l'ouest du Tchad, au nord du Bénin, au Ghana, au nord du Cameroun, et à l'est du Mali. Beaucoup de Haoussas se sont établis dans des grandes villes côtières d'Afrique de l'Ouest comme Lagos, Accra et Cotonou, ou vers la Libye en quête de travail.


Langue et culture

La langue haoussa fait partie de la famille des langues afro-asiatiques et appartient au groupe des langues tchadiques occidentales. Elle compte environ 50 millions de locuteurs et est devenue une importante langue véhiculaire en Afrique. À partir de 1500, les Haoussas ont utilisé une écriture arabe modifiée, l'ajami, pour écrire leur langue.


La culture haoussa, appartenant à la civilisation soudanaise, est imprégnée de divers emprunts aux civilisations avec lesquelles elle a été en contact depuis des siècles. Les Haoussas sont réputés pour leur artisanat du cuir, du fer, du tissage, et leurs produits agricoles. Leur architecture, bien que moins connue, est l'une des plus belles de l'époque médiévale, avec des mosquées lumineuses et colorées ornées de gravures et de dessins symboliques.


Histoire et développement

Les Haoussas ont migré du massif de l'Aïr vers le sud en raison de la désertification. Leur langue a été adoptée par les autochtones de la région. Les Haoussas ont développé une civilisation urbaine et commerciale avancée dès le XIe siècle. La ville de Kano est le centre du commerce et de la culture haoussa. En adoptant l'islam au XIe siècle, les Haoussas sont devenus l'une des nations les plus puissantes d'Afrique subsaharienne, engagée dans des conquêtes locales et le commerce d'esclaves.


Au XIVe siècle, les cités-États haoussas de Biram, Daura, Katsina, Zaria, Kano, Rano et Gobir existaient déjà, organisées selon le système de la sarauta avec un sarki à leur tête. Cette civilisation urbaine et belliciste était florissante, fondée sur le commerce, l'artisanat et la culture des céréales.


Au début du XIXe siècle, le jihad mené par Usman dan Fodio, un lettré coranique peul, a modifié la structure du monde haoussa en fondant l'empire de Sokoto. Les sédentaires haoussas se sont convertis à l'islam réformé des Peuls, absorbant également la culture haoussa. Les Haoussas ont été incorporés dans les troupes coloniales françaises et britanniques, jouant un rôle clé dans l'histoire coloniale de la région.


Religion et croyances

L'islam est la religion principale des Haoussas, introduit au XIVe siècle par des commerçants et voyageurs. Les croyances animistes, connues sous le nom de Maguzawa, étaient pratiquées avant l'arrivée de l'islam et subsistent dans certaines zones rurales. Le culte Bori, intégrant des éléments animistes et magiques, coexiste avec l'islam dans la culture haoussa. Les pratiques islamiques chez les Haoussas incluent le hajj et les cinq prières quotidiennes, tandis que des éléments animistes restent présents dans les rituels et croyances locales.


Les Haoussas, avec leur histoire riche et leur culture diversifiée, restent un peuple influent en Afrique de l'Ouest. Leur civilisation urbaine, leur artisanat et leur capacité à intégrer diverses influences culturelles témoignent de leur dynamisme et de leur résilience. Aujourd'hui, les Haoussas continuent de jouer un rôle crucial dans la politique, l'économie et la culture de la région.

6 vues

Comments


bottom of page