top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Le monde confronté à un ralentissement alarmant dans la réalisation des ODD



Lors du forum politique de haut niveau organisé par l’Assemblée générale des Nations-Unies en septembre 2023, la communauté internationale a fait face à une réalité inquiétante : les progrès accomplis vers les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont nettement insuffisants. À mi-chemin de l’échéance du Programme 2030, un constat alarmant a été dressé : non seulement les avancées sont trop lentes, mais dans certains cas, il y a même un recul par rapport aux positions de départ prises en 2015. La situation est aggravée par une multitude de crises globales, incluant des reculs significatifs dans la lutte contre la pauvreté, la faim, et les effets exacerbés du changement climatique.


Un appel à l'action et à l'investissement massif

Face à ces défis monumentaux, Antonio Guterres, le Secrétaire Général des Nations-Unies, a souligné la nécessité urgente d'accélérer les efforts. Il est clair que des investissements massifs sont requis, estimés à au moins 500 milliards de dollars annuels, pour atteindre les ODD, en particulier via les banques multilatérales de développement et d'autres mécanismes de financement. Le SG de l'ONU a également appelé à une réforme de l'architecture financière internationale pour faciliter ces démarches essentielles.


Focus sur les pays en développement

Une attention particulière est portée aux pays en développement qui, majoritairement, affichent un retard considérable dans l'atteinte de ces objectifs ambitieux. Les difficultés sont particulièrement aiguës pour les pays d’Afrique, les pays les moins avancés, ainsi que les petits États insulaires en développement. La détermination reste forte parmi les États membres de l'ONU pour éradiquer la pauvreté et la faim, combattre les inégalités, et promouvoir une croissance économique qui bénéficie à tous.


Madagascar dans le processus mondial

Madagascar, en particulier, continue de jouer un rôle actif dans ce processus global. Le pays bénéficie toujours de la confiance des bailleurs de fonds internationaux, comme en témoigne les nouvelles négociations entamées avec le Fonds monétaire international pour des facilités de crédit étendues. Cela montre l'engagement continu de Madagascar vers un développement durable et inclusif, malgré les défis mondiaux.


En conclusion, alors que l'échéance de 2030 se rapproche, le chemin vers la réalisation des ODD reste semé d'embûches. Cependant, la communauté internationale, renforcée par des engagements renouvelés et des appels à l'investissement, demeure résolue à transformer ces défis en opportunités pour un avenir durable.

8 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page