top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Madagascar : quand la danse était libre... avant que la chorégraphie ne prenne le pouvoir.

Certains regrettent le temps où l'on pouvait danser librement et se défouler sans être jugé.


Les boîtes de nuit à Madagascar ont connu une évolution significative au fil des années. Autrefois, elles étaient des lieux de rencontre pour les jeunes qui souhaitaient se défouler et danser sur de la musique, peu importe leur niveau de danse. Cependant, de nos jours, les choses ont changé. Les boîtes de nuit sont devenues des espaces de spectacle où la danse a pris une place centrale. Les jeunes Malgaches ont adopté une nouvelle tendance de danse, qui consiste à réaliser des mouvements synchronisés sur des musiques modernes.


Cette nouvelle façon de danser en boîte a créé une hiérarchie entre les danseurs. Ceux qui ne sont pas capables de suivre les mouvements chorégraphiés risquent d'être exclus de la piste de danse. Les danseurs les plus talentueux attirent l'attention de tous les autres, tandis que les moins doués sont souvent laissés sur le côté. Malgré cette pression, certains jeunes continuent à fréquenter les boîtes de nuit pour le plaisir de danser et de se détendre.


En somme, bien que les boîtes de nuit à Madagascar soient devenues des lieux de spectacle où la danse a une place centrale, certains regrettent le temps où l'on pouvait danser librement et se défouler sans être jugé. Toutefois, la nouvelle tendance de danse en groupe, bien que contraignante pour certains, offre également des occasions de rencontre et de partage pour les jeunes Malgaches.


7 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page