top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Marco Polo : à la découverte de l'Asie

Marco Polo, célèbre explorateur vénitien, est l'une des figures emblématiques de la découverte de l'Asie au XIIIe siècle, laissant derrière lui des récits qui ont fasciné le monde.



L'exploration de l'Asie par Marco Polo a marqué l'histoire des découvertes géographiques. Né le 15 septembre 1254 à Venise, Marco Polo est issu d'une famille de riches négociants spécialisés dans le commerce avec l'Orient. Son voyage épique vers la Chine, débuté en 1271, et son service auprès de l'empereur mongol Kubilaï Khan, ont laissé une empreinte durable dans l'histoire.


Le début de l'aventure

En 1271, à l'âge de dix-sept ans, Marco Polo part pour la Chine avec son père Niccolo et son oncle Matteo. Ce voyage emprunte la route de la soie, un réseau de routes commerciales reliant l'Occident et l'Orient. Leur périple les mène à travers la Méditerranée, la Grèce, la Turquie, la Perse et les déserts de l'Asie centrale. Marco Polo est émerveillé par les villes qu'ils traversent, notamment Tabriz, connue pour ses marchés florissants et ses poètes.


Arrivée en Chine

Après quatre années de voyage, en 1275, les Polo arrivent en Chine, dans la cité du grand Khan. Ils découvrent le palais d'été à Xanadu et suivent Kubilaï Khan à Cambaluc, aujourd'hui Pékin. Marco Polo décrit le palais de Cambaluc comme un édifice grandiose, décoré d'or et d'argent, capable d'accueillir des milliers de convives. Le jeune explorateur se distingue par sa curiosité et son aptitude à apprendre les langues locales, ce qui attire l'attention de Kubilaï Khan.


Au service de Kubilaï Khan

Intrigué par Marco Polo, Kubilaï Khan le prend à son service. Pendant dix-sept ans, Marco Polo occupe divers postes, notamment celui de gouverneur de Yangzhou. Il parcourt l'Empire mongol, visitant des régions comme le Tibet, le Cambodge, la Corée et la Birmanie. Son expérience et ses observations lui permettent de documenter de manière détaillée les coutumes, la faune, la flore et les structures sociales de l'Asie orientale.


Le retour à Venise

En 1292, après avoir accumulé une fortune considérable, les Polo reçoivent enfin l'autorisation de rentrer chez eux. Ils escortent une princesse mongole, Koekoecin, vers la Perse avant de reprendre le chemin de Venise. Ils arrivent en 1295, rapportant avec eux des épices, des soieries et des pierres précieuses. Les récits de Marco Polo émerveillent les Vénitiens, curieux de ses aventures.


La captivité et la rédaction du Livre des merveilles

En 1298, Marco Polo est capturé lors de la bataille de Curzola contre Gênes et emprisonné à Gênes. Pendant ses deux ans de captivité, il dicte à son compagnon de cellule, Rustichello de Pise, le récit de son voyage, connu sous le nom de "Livre des merveilles" ou "Devisement du monde". Cet ouvrage, rapidement copié à la main et diffusé en Europe, devient une source précieuse d'informations sur l'Extrême-Orient.


L'héritage de Marco Polo

Le "Livre des merveilles" de Marco Polo influence profondément d'autres explorateurs comme Vasco de Gama et Christophe Colomb. À 45 ans, Marco Polo décide de ne plus reprendre la mer et épouse Donata Badoer, avec qui il a trois filles. Il meurt le 8 janvier 1324 à Venise, laissant un héritage durable dans l'histoire de l'exploration. Ses récits ont non seulement enrichi la connaissance géographique de son époque mais ont également inspiré de nombreuses générations d'explorateurs.


Marco Polo, par ses récits détaillés et son esprit d'aventure, a ouvert la voie à une meilleure compréhension de l'Asie par les Européens. Son voyage extraordinaire et ses descriptions vivides continuent de captiver les esprits et de symboliser l'esprit de découverte et d'exploration.

1 vue0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page