top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Orano signe un accord pour exploiter les gisements d'uranium au Niger

Orano, la société française spécialisée dans l'uranium, redémarre ses activités au Niger.

Au Niger, le groupe français Orano, ex-Areva, et les autorités nigériennes ont finalement signé un accord global de partenariat pour l'exploitation des gisements d'uranium du pays. Cet accord permet au géant français de reprendre ses activités d'extraction du précieux métal nigérien, notamment sur le site d'Imouraren, l'un des plus grands gisements d'uranium au monde. Après avoir abandonné le site en 2014, Orano prévoit de nouvelles méthodes d'exploitation qui permettront de réduire les coûts de production. Le groupe souhaite ainsi démontrer qu'il est possible d'investir et de travailler au Niger. Les discussions ont été longues et complexes, mais cet accord marque un nouveau départ dans les relations de partenariat entre le Niger et Orano pour la continuité des opérations d'extraction d'uranium dans le nord du pays.

Ce nouvel accord global de partenariat entre Orano et le Niger représente une avancée importante pour le groupe français. Il lui permet non seulement de reprendre ses activités d'extraction d'uranium au Niger, mais aussi de démontrer sa capacité à investir et à travailler dans un pays où l'instabilité politique et sécuritaire peut parfois rendre les choses difficiles. Le retour d'Orano dans le pays est également une bonne nouvelle pour l'économie nigérienne, puisque l'exploitation des gisements d'uranium représente une source importante de revenus pour le pays. Enfin, ce nouvel accord ouvre également la voie à de nouveaux projets et partenariats entre Orano et les autorités nigériennes, ce qui pourrait contribuer à renforcer les relations entre les deux parties à long terme.

8 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page