top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Arcadi Gaydamak?



Arcadi Aleksandrovitch Gaïdamak, plus connu sous le nom d'Arcadi Gaydamak, est un homme d'affaires et milliardaire d'origine russo-franco-israélienne, né le 8 avril 1952 à Moscou. Sa vie tumultueuse et sa carrière dans les affaires ont été marquées par des succès fulgurants ainsi que par des controverses et des revers.


D'origine juive, Arcadi Gaydamak est né dans une famille modeste. Son père était administrateur d'hôpital. Après une jeunesse passée dans la banlieue de Moscou, il décide de partir à l'aventure. Sans avoir suivi d'études supérieures, il travaille comme gardien de nuit à l'agence de presse RIA Novosti. Cependant, ses perspectives de carrière sont limitées en raison de sa judéité, ce qui le pousse à émigrer en Israël, où il rejoint un kibboutz. Par la suite, il s'installe en France, puis à Rome, où il rencontre sa future femme, Irina Tsiroulnikova, une étudiante en médecine russe. Le couple aura un fils, Alexandre, qui suivra les traces de son père dans le monde des affaires.


Dans les années 1980 et 1990, Arcadi Gaydamak connaît une ascension fulgurante dans le monde des affaires, naviguant entre la France et la Russie. Grâce à ses contacts au sein de la nomenklatura soviétique, ainsi qu'avec les services de renseignement français et israéliens, il parvient à tisser un réseau influent dans le milieu des affaires internationales. Il crée notamment la SOTRADOC, une entreprise de traduction à Neuilly-sur-Seine, en association avec Olivier Dassault, fils de Serge Dassault. Sa fortune croissante est alimentée par les opportunités offertes par la libéralisation économique en Russie après la chute du mur de Berlin, lui permettant de nouer des relations avec des oligarques russes et des institutions financières telles que la banque Menatep.


Toutefois, la carrière d'Arcadi Gaydamak est également émaillée de controverses et de démêlés judiciaires. Il est notamment impliqué dans l'affaire des ventes d'armes à l'Angola en France, en Suisse et en Israël, ce qui entache sa réputation et fragilise sa fortune. De plus, ses investissements mal avisés et la crise financière mondiale de 2008 contribuent à une baisse significative de sa fortune, qui est estimée à environ 400 millions de dollars en 2007, contre un montant oscillant entre 700 millions et deux milliards de dollars auparavant.


Malgré ces revers, Arcadi Gaydamak reste une figure influente dans le monde des affaires et de la politique. Impliqué dans le parti politique français Justice sociale, il s'intéresse également au monde du sport, notamment au football. Son parcours atypique et ses multiples facettes font de lui une personnalité complexe, dont la vie continue de susciter l'intérêt et l'admiration, mais aussi la controverse.

Comments


bottom of page