top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Babe Ruth ?


Né le 6 février 1895 à Pigtown, Baltimore, Maryland, George Herman Ruth Jr., plus connu sous le nom de Babe Ruth, « The Bambino » ou « The Sultan of Swat », est l'un des noms les plus emblématiques de l'histoire du baseball. Sa vie, ses records et son charisme ont redéfini le sport et l'ont élevé au rang d'icône culturelle.



Enfant d'une famille modeste, Babe Ruth a été placé dans un orphelinat catholique, le St. Mary's Industrial School for Boys, où il a découvert sa passion pour le baseball. C'est là qu'un frère mariste, le Frère Matthias, a reconnu son talent exceptionnel et l'a encouragé à jouer.


Le début d'une carrière remarquable

En 1914, Babe Ruth signe avec les Orioles de Baltimore, une équipe mineure affiliée à la Ligue internationale. Son talent comme lanceur attire l'attention des Red Sox de Boston, qui l'engagent peu après. Avec les Red Sox, il commence à faire parler de lui comme lanceur, notamment en aidant l'équipe à remporter trois titres de Série mondiale.


Cependant, c'est après son transfert aux Yankees de New York en 1919 que Babe Ruth s'est métamorphosé en un phénomène mondial. En devenant joueur de champ extérieur, il a commencé à frapper des home runs à un rythme sans précédent, brisant record après record.


La domination avec les Yankees

Sous le maillot des Yankees, Babe Ruth a transformé le baseball. Son style agressif et ses coups puissants ont aidé à populariser le sport. Il a établi de nombreux records, notamment celui du plus grand nombre de home runs en une saison, avec 60 en 1927, un record qui a tenu pendant plus de trois décennies.


Durant sa carrière aux Yankees, il a conduit l'équipe à quatre titres de Série mondiale. Sa personnalité flamboyante et sa présence sur le terrain ont fait de lui un favori des médias et des fans. En 1936, Ruth a été l'un des premiers joueurs à être intronisé au Temple de la renommée du baseball.


La fin de carrière et l'héritage

En 1934, Babe Ruth a quitté les Yankees pour rejoindre les Braves de Boston, où il a joué sa dernière saison avant de prendre sa retraite en 1935. Sa carrière a été marquée par de nombreux exploits et par un style de jeu qui a inspiré d'innombrables joueurs.


Ruth a été marié deux fois : à Helen Ruth de 1914 à 1929, puis à Claire Merritt Ruth de 1929 jusqu'à sa mort. Il avait deux filles, Dorothy Ruth et Julia Ruth Stevens, et plusieurs petits-enfants, dont Donna Pirone, Richard Pirone, Linda Pirone, Daniel J. Sullivan Jr., Genevieve Sullivan, et Ellen Sullivan.


Après sa retraite, Ruth a poursuivi son engagement dans le baseball en promouvant le sport et en soutenant des organisations caritatives. Son influence dépassait largement les limites du terrain, et il a continué à attirer l'attention grâce à sa personnalité charismatique et son amour du jeu.


L'impact durable de « The Bambino »

Babe Ruth est décédé le 16 août 1948 au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center à New York. Cependant, son héritage reste vivace. Son numéro 3 a été retiré par les Yankees, et il demeure une figure emblématique non seulement du baseball, mais de la culture américaine. Les surnoms « The Bambino » et « The Sultan of Swat » évoquent encore aujourd'hui un joueur qui a changé le sport à jamais.


Ruth a laissé un héritage monumental en transformant le baseball en un sport populaire et en devenant le premier véritable « super-héros » sportif. Sa passion pour le jeu, son dévouement et sa détermination en font un modèle pour les générations futures, prouvant que la grandeur n'a pas de limites.

5 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page