top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Qui est Julien Razafimanazato ?


Né le 7 juillet 1968 à Mandritsara, Julien Razafimanazato est une figure emblématique de la vie politique malgache. Ministre de l'Éducation nationale entre 2009 et 2011, sa carrière professionnelle s'est initialement tournée vers l'enseignement supérieur et la statistique depuis 1997.


Un parcours éducatif exemplaire

Julien Razafimanazato est issu de la région Sofia, ex-préfecture d'Antsohihy, située au nord-ouest de Madagascar. Fils d'un instituteur et élevé au sein d'une famille humble, il a vécu dans plusieurs communes rurales du pays. Passionné par les études, il a fréquenté exclusivement les écoles publiques, comme l'EPP Ambalabe d'Antsohihy et le CEG de Sahavoay, avant d'obtenir un baccalauréat en mathématiques.


Son parcours universitaire est tout aussi impressionnant. Après avoir servi dans l'armée malgache, Julien poursuit des études supérieures de mathématiques à Fianarantsoa et Antananarivo. Il accumule plusieurs diplômes, dont une Licence en sciences mathématiques, une double maîtrise, et divers diplômes d'études approfondies. Son ambition le mène même à Paris, où il obtient un diplôme d'ingénierie mathématique à l'université Paris Sud et un DEA de statistique à l'École doctorale Paris centre.


Une vocation pour l'enseignement

Dès l'âge de 16 ans, Julien obtient le certificat d'aptitude à l'enseignement primaire, témoignant de sa prédisposition pour l'enseignement. Durant son service national, il enseigne les mathématiques au CEG de Sahavoay. Il devient ensuite professeur dans divers établissements, incluant l'école privée FJKM et l'Institut de Management des Arts et Métiers.


Son expertise le conduit à des postes de conseiller technique au ministère de la pêche et chef de division de l'enseignement technique. Puis, après un passage en France pour poursuivre ses études, il intègre la société Phaotech, spécialisée en conseil informatique, avant de travailler comme consultant pour le groupe Legendre de Paris.


Un engagement politique

2009 marque un tournant dans sa carrière : Julien Razafimanazato est nommé ministre malgache de l'Éducation Nationale. Durant son mandat, il initie d'importantes réformes, telles que l'informatisation des examens et la mise en place du conseil national de l'éducation. Sous sa direction, le ministère distribue des manuels scolaires à tous les élèves en classe d'examen.


En outre, Julien Razafimanazato est fortement impliqué dans la diplomatie éducative. Il signe un accord de coopération avec Alain Madelin, ancien ministre français, concernant l'éducation numérique. En tant que président de la commission nationale de l'UNESCO pour Madagascar, il représente le pays lors de la 35e session de la conférence générale de l'UNESCO à Paris.


Un avenir prometteur

En 2012, Julien Razafimanazato fonde le parti politique "Eto Sehatry ny Daholobe" (ESD), littéralement "Ici, tout le monde trouve sa place", axé sur les valeurs de la république et du "Fihavanana". Il se présente en tant que candidat du parti ESD lors des élections présidentielles de 2013, fort de ses expériences locales et internationales.


En conclusion, Julien Razafimanazato, à travers son parcours riche et diversifié, incarne l'exemple d'une ascension réussie. De l'enseignement rural à la politique nationale, il a su faire preuve de détermination et de vision, contribuant activement au développement de Madagascar.

52 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page