top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Milojko Spajić ?



Milojko Spajić, né le 24 septembre 1987 à Pljevlja, est un homme d'État monténégrin. Il occupe actuellement le poste de Premier ministre du Monténégro depuis le 31 octobre 2023. Spajić se distingue comme l'un des meilleurs élèves de son lycée avant de poursuivre ses études supérieures au Japon et en France. Bénéficiant d'une bourse de l’État japonais, il étudie l'économétrie à l'université de Saitama et à l'université d'Osaka. Il complète son parcours académique par une année d'échange à l'université Tsinghua en Chine et obtient ensuite un master à HEC Paris. Polyglotte, il maîtrise plusieurs langues, dont le serbe, l'anglais, le japonais, le chinois, le russe et le français.


Sa carrière politique prend son envol lorsqu'il devient ministre des Finances et de la Protection sociale dans le gouvernement Krivokapić de 2020 à 2022. En 2022, il fonde le parti centriste "Europe maintenant !" et en devient le président. Lors des élections législatives de 2023, il se présente comme candidat au poste de Premier ministre, prônant un programme axé sur le soutien aux affaires et l'adhésion à l'Union européenne. Toutefois, sa campagne est entachée d'accusations de populisme et de liens présumés avec Do Kwon, le fondateur sud-coréen de la cryptomonnaie Terra, arrêté au Monténégro pour fraude.


Malgré ces controverses, son parti remporte les élections, et Spajić est chargé de former un gouvernement le 11 août 2023. Il s'allie avec des partis serbes nationalistes, tout en affirmant son engagement envers l'OTAN et l'Union européenne, malgré les préoccupations exprimées par les États-Unis quant à l'orientation pro-russe de certains partis de sa coalition.


Spajić défend une vision pro-européenne pour le Monténégro et s'engage à renforcer la coopération avec l'Union européenne. Malgré les critiques et les controverses, il reste déterminé à mettre en œuvre son programme politique et à diriger le Monténégro vers un avenir économiquement prospère et politiquement stable. En tant que Premier ministre, son mandat sera crucial pour l'avenir du Monténégro sur la scène internationale et pour sa position géopolitique dans la région des Balkans.


Comments


bottom of page