top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Qui est Strive Masiyiwa ?



Strive Masiyiwa est un entrepreneur zimbabwéen, philanthrope et magnat des affaires, né le 29 janvier 1961 à Zimbabwe. Il est surtout connu pour avoir fondé Econet Wireless, l'une des plus grandes entreprises de télécommunications en Afrique.


Masiyiwa a étudié l'ingénierie à l'Université du Pays de Galles à Swansea, au Royaume-Uni, avant de retourner au Zimbabwe pour lancer sa carrière dans les affaires. En 1993, il a fondé Econet Wireless, la première entreprise de télécommunications privée au Zimbabwe, qui est aujourd'hui devenue l'un des principaux opérateurs de télécommunications en Afrique.

Sous la direction de Strive Masiyiwa, Econet Wireless a joué un rôle crucial dans la transformation du paysage des télécommunications en Afrique. La société a été pionnière dans l'introduction de services de téléphonie mobile dans plusieurs pays africains et a contribué à connecter des millions de personnes à travers le continent.


En plus de ses activités dans les télécommunications, Strive Masiyiwa est également impliqué dans d'autres secteurs, notamment les technologies de l'information, les services financiers, l'énergie et les médias. Il est le fondateur et président exécutif du groupe Econet Global Limited, qui possède et exploite plusieurs entreprises dans ces secteurs.

Masiyiwa est également connu pour son engagement philanthropique. En 1996, il a créé la Fondation Higherlife, une organisation caritative qui soutient diverses initiatives dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'autonomisation des femmes et du développement communautaire en Afrique.


En reconnaissance de ses réalisations dans les affaires et son engagement envers le développement socio-économique de l'Afrique, Strive Masiyiwa a reçu de nombreux prix et distinctions, notamment le prix Philanthropist of the Year du magazine Forbes Africa en 2014. Il est largement respecté et admiré en Afrique et dans le monde entier pour son leadership visionnaire et son impact positif sur les communautés à travers le continent.


Comments


bottom of page