top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

RDC : Arrestation choquante de trois reporters, selon la haute autorité des médias.

Trois journalistes arrêtés et relâchés à Kinshasa en RDC : le CSAC indigné par cette pratique déplorable des forces armées.



Le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), instance chargée de la régulation des médias en République démocratique du Congo (RDC), a exprimé son profond mécontentement suite à l'arrestation violente de trois journalistes, dont l'un travaillant pour la radio onusienne, par les services des renseignements militaires à Kinshasa le 28 juin 2023. Les journalistes s'étaient rendus sur place pour obtenir des déclarations d'un avocat impliqué dans un litige foncier impliquant un membre du gouvernement. Finalement, les reporters ont été libérés le 29 juin, mettant ainsi fin à cette épisode de détention controversée.


Le président du CSAC, Christian Bosembe, condamne vivement l'arrestation violente des journalistes par des éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo, qualifiant cette action de torture et de brimades sans retenue. Il exhorte les autorités militaires à condamner publiquement ces actes répréhensibles, à traduire les responsables en justice et à coopérer avec le CSAC pour assurer la protection des journalistes lors de l'exercice de leur travail. Le CSAC insiste sur l'importance de préserver la liberté de la presse et demande des mesures sévères pour empêcher de telles agressions de se reproduire à l'avenir.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page