top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Savez-vous pourquoi il ne faut jamais avoir affaire avec les Yakuza ?

Les yakuza sont un sujet de fascination pour de nombreuses personnes, en grande partie en raison de leur mystique et de leur histoire.



Les yakuza sont une organisation criminelle bien connue au Japon. Leur origine remonte à plus de trois siècles, mais leur influence sur la société japonaise s'est maintenue jusqu'à nos jours. Les yakuza sont impliqués dans diverses activités illégales telles que le trafic de drogue, la prostitution, le racket, l'extorsion et le jeu d'argent. En dépit de leur statut illégal, les yakuza ont une présence notable dans la société japonaise et sont souvent impliqués dans des activités caritatives ou bénévoles.

Les yakuza sont organisés en clans appelés «kumi». Chaque kumi a son propre chef, ou « oyabun », et sa propre hiérarchie interne. Les membres du clan sont liés par une obligation de loyauté et de respect envers leur chef et les autres membres du kumi. En échange de cette loyauté, les membres peuvent bénéficier de l'aide financière et de la protection de leur kumi.

Le gouvernement japonais a tenté de lutter contre l'influence des yakuza en adoptant des lois et en renforçant les mesures de répression. Malgré ces efforts, les yakuza continuent d'exister et de prospérer dans la société japonaise. Les yakuza ont même étendu leur influence au-delà des frontières du Japon, avec des filiales dans d'autres pays asiatiques ainsi qu'en Europe et en Amérique du Nord.

Les yakuza sont un sujet de fascination pour de nombreuses personnes, en grande partie en raison de leur mystique et de leur histoire. Cependant, il est important de se rappeler que les activités des yakuza sont illégales et nuisent à la société. Les yakuza sont souvent associés à la violence, à la criminalité et au danger, et il est important de ne pas glorifier leur mode de vie ou leurs activités.

721 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page