top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Situation alarmante en Centrafrique : l'ONU dénonce les tueries de civils



En Centrafrique, la situation sécuritaire continue de se détériorer avec une série de tueries de civils ces dernières semaines. Les attaques perpétrées par des rebelles, des militaires centrafricains et des paramilitaires du Groupe Wagner ont entraîné la mort d'une trentaine de personnes en douze jours, suscitant une vive condamnation de la part de la mission de l'ONU présente dans le pays.


Une escalade des violences malgré la diminution de la guerre civile

Bien que la guerre civile qui a éclaté en 2013 ait diminué d'intensité après 2018, les affrontements entre différents groupes armés persistent. Ces derniers se livrent à des combats sporadiques qui entraînent des pertes civiles importantes. La situation est particulièrement préoccupante dans les régions du sud-est, du sud et de l'ouest du pays, où les attaques ont été les plus meurtrières.


La condamnation ferme de l'ONU

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca) a vivement condamné les tueries de civils, qualifiant les attaques d'ignobles. La Minusca appelle toutes les parties impliquées, y compris les rebelles et les milices d'autodéfense, à cesser immédiatement les hostilités et à œuvrer en faveur de la paix et de la stabilité dans le pays.


Un appel à la fin des violences

Face à cette escalade de la violence, l'ONU lance un appel pressant à toutes les parties en conflit pour qu'elles mettent fin aux attaques contre les civils et s'engagent dans des pourparlers de paix. Il est impératif que des mesures concrètes soient prises pour protéger les populations civiles et mettre fin à l'impunité des auteurs de ces crimes odieux.


La nécessité d'une action urgente

La situation en Centrafrique exige une réponse immédiate et efficace de la part de la communauté internationale. Il est crucial que toutes les parties prenantes s'engagent à respecter les droits de l'homme et le droit international humanitaire, et à travailler ensemble pour mettre fin à la violence et restaurer la paix dans le pays. L'ONU continuera de jouer un rôle essentiel dans la promotion de la stabilité en Centrafrique et dans la protection des populations civiles vulnérables.


0 vue0 commentaire

댓글

별점 5점 중 0점을 주었습니다.
등록된 평점 없음

평점 추가
bottom of page