top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Soutien financier de l'Union européenne pour les élections malgaches

La position de l'Union européenne est favorable, à condition que tous les acteurs politiques soient en accord.

L'Union européenne a réaffirmé son engagement à soutenir financièrement les élections présidentielles prévues en novembre et décembre prochains. Cependant, l'idée d'une transition politique suscite des débats animés depuis quelques jours, suite à une fuite de documents sur les réseaux sociaux. Au sein de la classe politique, l'unanimité n'est pas encore atteinte quant à la mise en place d'un tel scénario. Les partisans du président de la République rejettent catégoriquement toute idée de transition, tout comme Marc Ravalomanana. En revanche, certains dissidents soutiennent une transition sans la participation d'Andry Rajoelina, comme le camp des députés Hanitra Razafimanantsoa. Cette question suscite également l'intérêt des chancelleries, notamment celui de l'Union européenne, qui a récemment exprimé sa position lors d'une conférence de presse à l'ambassade d'Ankorondrano.


Selon Isabelle Delattre, ambassadrice de l'Union européenne, si toutes les parties prenantes du pays parviennent à un accord sur cette idée, notamment le gouvernement et les acteurs politiques, qu'ils soient pour ou contre le gouvernement, la mise en place d'un système de transition pourrait être soutenue. Cependant, elle souligne que la décision de réaliser cet agenda politique revient au peuple malgache. Alors que la Commission électorale nationale indépendante a annoncé le calendrier des prochaines élections présidentielles, le financement reste la principale préoccupation, en particulier pour l'exécutif. Le gouvernement a déjà sollicité l'aide de ses partenaires en février dernier et a tenu plusieurs réunions ces derniers mois pour obtenir des contributions financières de la part des pays étrangers. Cependant, les discussions menées jusqu'à présent n'ont pas permis de mobiliser les fonds nécessaires pour organiser les élections dans des conditions favorables. L'ambassadrice de l'Union européenne, Isabelle Delattre, n'a pas encore annoncé le montant de l'aide que son organisation apportera pour soutenir les élections à Madagascar lors de sa récente rencontre avec la presse dans le cadre de l'organisation de la semaine de l'Europe. Néanmoins, elle a affirmé que l'Union européenne est toujours prête à apporter un soutien financier à l'organisation des élections dans le pays.

12 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page