top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Tensions à Ankatso : la franchise universitaire en question

Ankatso en ébullition : affrontements entre étudiants et forces de l'ordre soulèvent des interrogations sur la franchise universitaire.


Des manifestations d’étudiants à Ankatso ont viré au chaos lorsque les forces de l'ordre ont lancé des grenades lacrymogènes pour disperser la foule. Les étudiants, rassemblés depuis 9 heures du matin, exigeaient la reprise des cours et une augmentation de 100% des bourses d'études. Leur mouvement a été marqué par des actes de vandalisme, dont l'incendie de pneus et le blocage de la circulation. En riposte, ils ont été confrontés à l'intervention des forces de l’ordre qui ont déployé des grenades lacrymogènes. Les heurts entre les deux parties ont conduit à l'arrestation de huit étudiants.

La polémique s'est intensifiée suite à l'entrée des forces de l'ordre dans l'enceinte de l'université. Traditionnellement, l'université bénéficie d'une "franchise universitaire" garantissant son autonomie et empêchant l'intervention de la police ou de l'armée en son sein. Toutefois, une lettre signée par le président de l’Université d’Antananarivo, le Pr Mamy Ravelomanana, a confirmé la suspension temporaire de cette franchise pour assurer la sécurité lors d’un entraînement d’athlètes ayant le statut de diplomates. Cette décision a surpris de nombreux étudiants qui affirment ne pas en avoir été informés.

Après trois heures d'affrontements intenses, le calme est revenu sur le campus. Cependant, le sort des huit étudiants arrêtés demeure incertain, car ils ont été conduits à la brigade de gendarmerie pour un nouvel interrogatoire. Alors que les étudiants attendent la libération de leurs camarades, aucune autre manifestation n'est prévue pour le moment, notamment en raison du paiement des bourses d’études et des prochains Jeux des Îles de l’Océan Indien.


24 vues0 commentaire

תגובות

דירוג של 0 מתוך 5 כוכבים
אין עדיין דירוגים

הוספת דירוג
bottom of page