top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Incendie meurtrier dans un dortoir du Guyana : la confiscation d'un portable en cause

Un élève dont le portable avait été confisqué est responsable de l'incendie meurtrier du dortoir au Guyana.

L'incendie tragique qui a eu lieu dimanche 21 mai à Mahdia, une ville minière du Guyana, a coûté la vie à 19 jeunes. Les autorités ont révélé que cet incendie dévastateur avait été déclenché par une adolescente mécontente de la confiscation de son téléphone portable. Selon la police, l'élève en question aurait intentionnellement allumé le feu, entraînant une propagation rapide des flammes à travers le dortoir. Malgré les efforts héroïques des autres élèves pour éteindre l'incendie, le bâtiment, qui était partiellement construit en bois, a été complètement ravagé. Treize jeunes filles et un garçon ont perdu la vie sur place, tandis que cinq autres jeunes filles ont succombé à leurs blessures à l'hôpital du district de Mahdia.


Cette tragédie a plongé la communauté locale dans un profond chagrin et a suscité une vague de consternation dans tout le pays. Les autorités enquêtent sur les circonstances exactes de l'incendie et cherchent à déterminer les éventuelles responsabilités. Des mesures de soutien psychologique ont été mises en place pour aider les survivants et les familles des victimes à surmonter ce traumatisme éprouvant. De plus, des appels ont été lancés pour renforcer les normes de sécurité des infrastructures, notamment dans les dortoirs, afin d'éviter de telles tragédies à l'avenir. Cette terrible incident rappelle l'importance de la sensibilisation aux dangers potentiels liés à la manipulation négligente du feu et souligne le besoin urgent de mesures de prévention et de sécurité renforcées dans les établissements scolaires.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page